Contacts et conflits entre Etats et civilisations du XVIe au XVIIIe siècle
facebook google+ twitter

Contacts et conflits entre Etats et civilisations du XVIe au XVIIIe siècle

essai

de

chez Red'Active

Paru le | Broché 419 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
31.50 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison

Après avoir obtenu trois diplômes d'Études supérieures d'Histoire du Droit, Droit public et Droit privé, André Viala, également auteur d'une brillante thèse de doctorat sur « le Parlement de Toulouse et l'Administration laïque », récompensée par Le prix de Königsmarck de l'Académie des Sciences morales et politiques et le prix des Antiquités de l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres en 1954, est reçu 1er à l'Agrégation d'Histoire du Droit et de Droit romain et commence une très longue carrière d'enseignant, d'abord à l'Université de Hanoï, puis à celle de Caen enfin à la faculté de Droit d'Aix-en-Provence, où il restera jusqu'à sa retraite en 1993. Pionnier de l'Éducation permanente, il crée et préside de 1974 à 1994 l'Université du Temps disponible d'Aix-Marseille, le reste de son temps étant occupé par la recherche et la publication d'essais historiques tous plus riches et plus documentés les uns que les autres.

Après la publication de la Société politique et Institution. Temps modernes (Imprimerie de la Pensée universitaire), celle d'une série d'articles (revue le Trait d'union), celle d'un ouvrage de référence intitulé Chasse et Société en Provence, deux-mille ans d'histoire (Edilaix, 2006), pour lequel il obtient le prix François Sommer en 2007, puis celle de la Société dans l'Ancienne Capitale de la Provence et son rayonnement du XVIe au XVIIIe siècle (Red'Active, 2017), André Viala propose ici un nouvel ouvrage dédié à l'analyse des contacts et des conflits entre les États et les civilisations sur la même période que précédemment.

Si les contacts et les conflits entre États et Civilisations ont toujours existé, avec les conséquences que l'on imagine, André Viala souhaite insister sur différents aspects moins connus du public comme, notamment, le fait que l'état des relations entre certains États ou Empires durant les périodes précédentes ont précisément abouti, à partir du XVIe siècle, à l'essor d'États nationaux tels que la France, l'Angleterre, ou divers États allemands et italiens. C'est alors que serait apparue la conception d'une Europe prenant le sens d'une unité de civilisation alors qu'elle n'était, jusqu'alors, qu'une notion géographique peu citée. Certains pays européens possédaient des colonies et prétendaient ainsi dominer des pays lointains, comme l'Angleterre avec les colonies d'Amérique et d'Inde.

C'est dans ce contexte bien particulier qu'André Viala a décidé d'examiner les relations internationales du XVIe au XVIIIe siècle. En effet, s'il est bien conscient que ces relations ont déjà été étudiées avant lui, l'historien reste persuadé qu'il manquait à ces analyses antérieures la connaissance des institutions internationales de l'ordre international qu'il intitule donc « Contacts et conflits entre États et Civilisations ». Ces développements introduiront des différences notables entre les relations entre des États et Empires européens d'une part, les rapports entre ceux-ci et les puissances musulmanes d'autre part et, enfin, entre les autorités européennes et celles des autres pays du monde.
Essai sur les relations internationales à l'époque moderne, les relations entre Etats européens, entre puissances européennes et puissances musulmanes, mais aussi de l'Europe avec le reste du monde. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 419 pages
Poids : 1107 g
Dimensions : 18cm X 25cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-490313-02-0
EAN : 9782490313020

Du même auteur : André Viala