Conte d'un nigoun Feuilleter
Lire les informations techniques

Conte d'un nigoun

De Elie Wiesel chez Seuil

Broché 58 pages
Paru le 04/11/2021
15,00
Disponible - Expédié sous 48h ouvrés

Un conte universel et poignant, un livre inédit du grand Elie Wiesel, une ode à l'autre et à la lumière.

Ce texte posthume résonne comme la dernière parole d'un sage. Un conte écrit sous la forme d'un poème, simple et court, comme une adresse à un enfant, où l'auteur reprend la trame d'une histoire connue.

La veille de la fête de Pourim, les nazis donnent vingt-quatre heures aux dirigeants d'un ghetto pour leur remettre dix Juifs, afin de venger la mort des dix fils de Haman, selon la légende du livre d'Esther commémorant la délivrance miraculeuse d'un massacre des Juifs de Perse. Si les dirigeants refusent, tous les habitants seront condamnés. Terrifiés, ils se rendent chez le rabbin pour obtenir des conseils. Au cours de la nuit, celui-ci appelle les esprits des rabbins légendaires des siècles passés, mais aucun n'est en mesure de donner une réponse satisfaisante. Parmi les voix ancestrales, le Baal Shem Tov essaie d'intercéder auprès de Dieu en chantant un nigoun, une mélodie joyeuse et sans paroles qui a le pouvoir de briser les chaînes du mal. Le lendemain soir, tandis qu'aucun volontaire ne s'avance, les habitants du ghetto sont informés qu'ils seront tués dans l'heure. Au fil des minutes, le rabbin enseigne à sa communauté réunie l'air que le Baal Shem Tov a chanté la nuit précédente. Alors les voix de ces hommes, femmes et enfants, s'élèvent vers les cieux.

Elie Wiesel nous offre à travers ce livre, magnifiquement illustré par Mark Podwal, une ode à la résistance par la joie et le courage.

Une leçon d'humanisme pour combattre la nuit autour de et en nous.

Biographie

Mark Podwal est l'auteur d'une douzaine de livres, il a réalisé les illustrations de dizaines d'autres écrits d'auteurs tels que Elie Wiesel, Heinrich Heine, Harold Bloom et Francine Prose. Le Roi Salomon et sa bague magique, en collaboration avec Elie Wiesel, a reçu la médaille d'argent de la Society of Illustrators, et You Never Know, en collaboration avec Francine Prose, le National Jewish Book Award. Ses oeuvres sont présentes au Metropolitan Museum of Art, au Victoria and Albert Museum, à la Galerie nationale de Prague, et aux musées juifs de Berlin, Vienne, Prague et New York, notamment. Parmi les honneurs qui lui ont été décernés, il a été fait Commandeur des arts et des lettres en France, a reçu le Jewish Cultural Achievement Award de la Foundation for Jewish Culture, et le prix Gratias Agit du ministère des Affaires étrangères tchèque.

Né le 30 septembre 1928 à Sighet, en Transylvanie (Roumanie), Elie Wiesel fut déporté à l'âge de quinze ans à Auschwitz. À la fin de la guerre, l'Œuvre de secours prit en charge quatre cents enfants de Buchenwald qui refusaient de rentrer chez eux en Europe centrale. Elie Wiesel était parmi eux. Auteur de plus de soixante ouvrages, il reçut le prix Médicis pour Le Mendiant de Jérusalem (Seuil) en 1968.
Devenu citoyen américain en 1963, il obtint une chaire en sciences sociales à l'université de Boston. Inlassable défenseur des droits de l'homme partout dans le monde, Elie Wiesel fut couronné par le prix Nobel de la paix en 1986. Il a été titulaire de la chaire des Humanités Andrew W. Mellon à l'université de Boston pendant quarante ans, jusqu'à sa mort en 2016.

Conte d'un nigoun de Elie Wiesel chez Seuil