Conversations avec Douglas Sirk
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 256 pages
Poids : 380 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782866421908

Conversations avec Douglas Sirk

de ,

chez Cahiers du cinéma

Collection(s) : Ateliers

Paru le | Broché 256 pages

Tout public

traduit de l'anglais par Serge Grünberg


Quatrième de couverture

«Voilà ce qui m'enchante chez Douglas Sirk, ce délirant mélange : moyen-âge et modernisme, sentimentalisme et raffinement, cadrages anodins et - Cinémascope endiablé. Tout ça, on le voit bien, il faut en parler comme Aragon des yeux d'Elsa, en délirant beaucoup, un peu passionnément, peu importe, la seule logique dont Douglas Sirk s'embarrasse, c'est le délire.» (Jean-Luc Godard, 1959)

Comme ces quelques phrases de Jean-Luc Godard, cette longue conversation avec Douglas Sirk par Jon Halliday est débordante d'émotion. Elle fourmille d'informations non seulement sur l'œuvre de Sirk entre Europe et Amérique, entre cinéma et théâtre, mais également sur l'histoire et la culture de la période de l'entre deux-guerres en Allemagne, sur l'âge d'or des studios à Hollywood et la place qu'y ont tenue les cinéastes émigrés.

De la filmographie de Douglas Sirk, l'on retiendra surtout ses mélodrames flamboyants, qui aujourd'hui encore inspirent nombre de cinéastes après avoir été l'une des sources d'inspiration de R. W. Fassbinder : Le Secret magnifique, Tout ce que le ciel permet, Ecrit sur du vent, La Ronde de l'aube, Le Temps d'aimer et le temps de mourir... Le livre, paru en Angleterre en 1971, est édité pour la première fois en France.

Biographie

Douglas Sirk est né à Hambourg le 26 avril 1897, de parents danois. Il passa sa petite enfance à Skagen, dans le nord du Jutland, au Danemark. Ensuite il vécut à Hambourg. Sirk est né sous le nom de Hans Detlef Sierck ; il a commencé à travailler au théâtre, depuis 1926-27 sous ce nom ; ensuite toute son œuvre en Allemagne a été réalisée sous le nom de Detlef Sierck. A son arrivée aux Etats-Unis, il changea son nom en Douglas Sirk. C'est sous ce nom qu'il signa l'ensemble de ses films à Hollywood et qu'il est interrogé tout au long de cet ouvrage. Il est mort en 1987.

Du même auteur : Jon Halliday