Correspondances d'Alain-Fournier, Jacques Rivière et André Lhote
facebook twitter

Correspondances d'Alain-Fournier, Jacques Rivière et André Lhote

une Ecole des lettres à la Belle Epoque

de

chez H. Champion

Collection(s) : Littérature de notre siècle, n° 65

Paru le | Broché 424 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
70.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Alain-Fournier et Jacques Rivière échangent une abondante correspondance de 1904 à 1914 ; à ce premier échange se joint le peintre André Lhote, en 1907. Ces lettres, parce qu'elles sont fondées sur une amitié de jeunesse, contribuent à la formation des trois artistes.

Les rencontres entre les jeunes gens ont lieu dans la classe de Rhétorique Supérieure de Lakanal où se rencontrent Rivière et Fournier, puis dans le salon bordelais du mécène Gabriel Frizeau, grand ami de Paul Claudel, où Rivière rencontre Lhote. Leurs découvertes littéraires et culturelles, représentatives d'une partie de l'offre culturelle de la période, fondent leur amitié et guident la constitution d'un réseau de sociabilités. Une fois ce cadre posé, l'on peut dégager les caractéristiques de l'amitié unissant les épistoliers. Celle-ci répond aux critères de l'amitié parfaite décrits par la tradition : elle naît entre égaux et repose sur l'échange et le partage. Mais la particularité de leur relation est d'être fondée sur une passion commune pour l'art. La nature du pacte amical influe dès lors sur le pacte épistolaire : le style de la lettre d'amitié, caractérisé par sa variété, permet des échanges critiques, des exposés théoriques et l'exercice de l'écriture littéraire. C'est pourquoi les correspondances forment une école pour les trois artistes : ils y élaborent des identités leur permettant de se positionner dans le champ artistique, des principes esthétiques vitalistes et un style propre. Leurs lettres apparaissent dès lors comme le laboratoire d'une écriture du roman, de l'essai et de la critique d'art.
L'auteure analyse les relations épistolaires entre Alain-Fournier, J. Rivière et A. Lhote, de 1904 à 1914, qui, au-delà du pacte amical, permettent à leurs auteurs des échanges critiques, des exposés théoriques et l’exercice de l'expérience esthétique, et constituent finalement un laboratoire littéraire entre roman, essai et critique d'art. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 424 pages
Poids : 700 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7453-4637-7
EAN : 9782745346377