Coupons le câble ! : critique de la pensée religieuse
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 114 pages
Poids : 190 g
Dimensions : 16cm X 21cm
Date de parution :
EAN : 9782916294308

Coupons le câble !

critique de la pensée religieuse

de

chez Ed. Dittmar

Paru le | Broché 114 pages

Tout public

édition préfacée et annotée par Alice Primi


Quatrième de couverture

«Chaque jour, depuis deux ans, dans les procès Dreyfus, la caste religieuse donne à la France et à l'Europe, la mesure de ses facultés éducatrices, de sa moralité et de son audace. (...) Tout ce qu'il y a de sain et de de vigoureux en France lui fait face. Le monstre sent son déclin et, ne voulant pas mourir, se tord en des convulsions hideuses, entouré et soutenu - jusqu'à peu de temps - par la tourbe régnante, complice. Et ce sont eux !... Ce sont ces gens là ! qui, du fond de leur abjection, nous accusent de n'avoir ni foi, ni base, ni morale !... Pauvres fous !... Nous avons 89 !

Contre leur Dieu barbare, l'Humanité et la Justice ! Contre leur hiérarchie, l'Égalité. Pour base et mesure, l'Individu humain ! (...) Non que le passé n'ait assez considéré les individus marquants. Il ne les choie que trop, au contraire, et les magnifie jusqu'à s'en affoler. Mais seulement comme exception à la règle ; comme un idéal magique, dans lequel il se plaît et se mire ; et cela aux dépens des individus obscurs, pauvres ou souffrants, qui sont la masse populaire, et qu'on jette en tas aux pieds de ces illustres pour les hausser. La Révolution, dans son verbe large et magnifique dit : tous les humains ! (...) Il faut reprendre le mot de Sieyès, où il ne s'agissait que de bourgeoisie : l'être humain, l'individu n'est rien ; il doit être tout !»

Dans ce testament intellectuel et politique, l'écrivaine socialiste André Léo (1824-1900) s'appuie sur le scandale de l'Affaire Dreyfus pour lancer un ultime appel à l'émancipation individuelle et collective. Son idéal révolutionnaire, ponctué par les réminiscences de 1789, 1848 et 1871, entre à plusieurs titres en résonance avec l'actualité du XXIe siècle commençant.

Biographie

Alice Primi, historienne, est l'auteure d'une thèse intitulée Femmes de progrès. Françaises et Allemandes engagées dans leur siècle, 1848-1870 (Presses Universitaires de Rennes, 2010). Elle a écrit plusieurs articles sur André Léo en tant que journaliste et essayiste démocrate du second Empire, et a contribué à la réédition commentée de son roman féministe, Aline-Ali (Paris, 1869 ; Chauvigny, 2011).

Du même auteur : André Léo (1824-1900)