Criminalité financière : le blanchiment de l'argent sale et le financement du terrorisme passent aussi par les entreprises
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : XVI-275 pages
Poids : 445 g
Dimensions : 16cm X 23cm
Date de parution :
EAN : 9782708128064

Criminalité financière

le blanchiment de l'argent sale et le financement du terrorisme passent aussi par les entreprises

de , ,

chez Ed. d'Organisation

Paru le | Broché XVI-275 pages

Professionnels

42.50 Indisponible

préface Jean-Luc Neyaut


Quatrième de couverture

L'argent du crime s'est immiscé dans tous les rouages de l'économie légale et en particulier dans les entreprises et les marchés financiers. Les investigations sur les récents attentats de New York ainsi que la mise en cause de grandes banques internationales nous ont démontré l'ampleur du phénomène. Le Produit Criminel Brut est aujourd'hui estimé par de nombreux spécialistes à environ 1000 milliards de dollars. Les conséquences pour les entreprises dans lesquelles l'argent du crime s'est introduit sont très lourdes : mise en cause des dirigeants, atteintes à l'image, perquisition, etc.

Cet ouvrage vous propose de mieux cerner ce phénomène tant par une meilleure connaissance des méthodes utilisées par les criminels que par des conseils pour manager cette nouvelle menace.

La plupart des études publiées sur le blanchiment traitent plutôt des questions politiques et macro-économiques que soulève ce défi posé au monde occidental. Le présent ouvrage choisit délibérément l'angle pratique pour apporter aux professionnels des méthodes et des solutions concrètes fondées sur l'expérience du terrain et sur une réflexion approfondie, puisée aux sources de la recherche en management.

Jean-Luc Neyaut, secrétaire général du Groupe HEC

Biographie

Ludovic François, conférencier ou enseignant dans de nombreuses institutions telles que l'IHEDN, le CID ou le CEDS, est maître de conférence et responsable des mastères du Groupe HEC. Il est par ailleurs secrétaire général du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R) et membre fondateur du Centre d'étude sur le blanchiment et la corruption (CEBC).

Pascal Chaigneau, docteur ès lettres, en droit, en sciences politiques et en économie, est professeur des universités, professeur affilié au groupe HEC, directeur scientifique du mastère HEC Management des risques internationaux. Il est par ailleurs avocat spécialiste en droit international et directeur du Centre d'études diplomatique et stratégique.

Marc Chesney, ancien doyen-associé, est professeur du groupe HEC, directeur scientifique du mastère HEC Finance internationale, auteur de nombreuses publications internationales et de plusieurs ouvrages, en particulier sur les options. Il intervient également dans de nombreuses universités étrangères ou institutions internationales comme la Banque mondiale. Il est par ailleurs président du Centre d'étude sur le blanchiment et la corruption (CEBC).

Les auteurs des articles sont Philippe Broyer, Jean-Paul Garcia, Raoul d'Estaintot, Jean-Charles Raffin et François Lenglart.