D'azur et de sable : un aviateur français en Syrie en 1923
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 251 pages
Poids : 390 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84048-499-8
EAN : 9782840484998

D'azur et de sable

un aviateur français en Syrie en 1923

de

chez Heimdal

Collection(s) : Les ailes de l'histoire

Paru le | Broché 251 pages

Tout public

19.50 Disponible - Expédié sous 12 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

avant-propos Jean-Charles Stasi | préface de Patrick Poivre d'Arvor


Quatrième de couverture

Marcel Migeo est un grand nom de l'époque héroïque de l'aviation, même s'il n'a pas la notoriété d'un Mermoz, d'un Guillaumet, d'un Saint-Exupéry, qu'il a d'ailleurs connus tous les trois. Refusant une vie toute tracée de fonctionnaire au Ministère des Finances, il choisit l'aéronautique militaire par goût de l'aventure et des voyages. En janvier 1923, il part pour la Syrie, affecté comme de pilote de chasse à la 53e escadrille du Levant basée à Deir ez-Zor. Sur Breguet XIV, il va participer aux opérations de « pacification » de la Syrie, y gagnant la Croix de guerre et la Médaille du Levant avec barrette.

Chaque jour, il a noté sur son inséparable carnet de moleskine les faits marquants de son quotidien : les missions aériennes, ses relations avec la population, sa découverte des villes et paysages de Syrie. Ces notes ont donné naissance à un manuscrit, inédit jusqu'à aujourd'hui.

Devenu assureur dans sa ville natale de Reims, Marcel Migeo a écrit une dizaine de livres, dont la majorité consacrée à l'aviation. On lui doit ainsi des récits de guerre, comme Batailles dans le ciel (Grand Prix littéraire de l'Aéro-Club de France) et des biographies de Saint-Exupéry, Henri Guillaumet, Maryse Bastié, et Didier Daurat.

Près de cent après, ses écrits sur la Syrie - nous retrouvons Alep, Palmyre et surtout Deir ez-Zor - prennent une résonnance toute particulière et étonnamment actuelle, alors que ce pays est déchiré par une guerre civile qui a pris une dimension internationale.

Le journaliste et écrivain Patrick Poivre d'Arvor, rémois lui aussi, préface cet ouvrage par fidélité à la mémoire de Marcel Migeo, qu'il a connu et dont les récits de jeunesse passionnés ne sont pas étrangers à la passion qu'il a développée, à son tour, pour les temps héroïques de l'aviation.