Dansker
facebook google+ twitter

Dansker

de

chez Presque lune éditions

Paru le | Relié 153 pages

Grand format Livre relié
23.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

traduction Jean-Baptiste Coursaud


Thierry LIMON DUPARCMEUR (LIBRAIRIE SAINTE-HORTENSE)

Après « Déserteur » et « Cafard », « Dansker » vient clôturer la fascinante trilogie qu’Halfdan Pisket a consacrée à la vie tourmentée et chaotique de son père, né aux confins de la Turquie et de l’Arménie, puis émigré au Danemark à la fin des années 70 pour fuir l’instabilité de sa contrée natale.

Pas de bulles dans ce roman graphique. Pas de dialogues. Seule la « voix-off » du narrateur accompagne des dessins tout en noir et blanc, d’une finesse et d’une expressivité rares, qui s’émancipent, d’ailleurs, à certains moments, de tout commentaire pour emporter le lecteur dans les méandres d’une narration purement visuelle et renforcer encore, ainsi, la puissance du récit.

De trafics en rédemptions, d’espoirs en déceptions, de doutes en reconquêtes, l’auteur nous raconte, passionnément, les aléas de la vie d’un homme déraciné ; celui qui, comme tant d’autres en ce monde, a tout laissé pour la recherche d’un avenir meilleur dans un pays nouveau, dont il reste, pourtant, toujours, un étranger… dans le regard des autres.

Suite aux événements tourmentés qui ont failli lui coûter la vie, James aspire à trouver un semblant d'équilibre dans sa nouvelle existence. Il s'est installé dans la célèbre communauté libertaire autogérée de Christiania à Copenhague créée dans les années soixante-dix par des hippies, et où le commerce de la résine de cannabis est autorisé.

Alors qu'il ne voit plus sa famille depuis longtemps, Arla, désespérée, vient frapper à sa porte pour lui demander son aide. Désormais, James doit assurer son rôle de père à plein temps pour protéger Joshua, son fils qu'il aime profondément. Mais caler l'emploi du temps d'un gros trafiquant de drogue avec celui d'un enfant qui va à l'école devient très vite problématique...

Avec le troisième et dernier tome de cette trilogie magistrale où la poésie et la puissance narrative ne retombent jamais, Halfdan Pisket résout son histoire terriblement touchante en déclarant son amour à ce père extraordinaire.
Isolé de sa famille, James est installé à Copenhague, dans la communauté libertaire de Christiana où le cannabis est légal. Il devient un gros trafiquant, mais ses plans sont chamboulés quand il doit s'occuper de son fils Joshua. Fauve de la série 2019 (Festival international de la bande dessinée d’Angoulême). ©Electre 2019
Format : Relié
Nb de pages : 153 pages
Poids : 940 g
Dimensions : 22cm X 30cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-917897-37-9
EAN : 9782917897379

Du même auteur : Halfdan Pisket