De la joie d'être paresseux

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 186 pages
Poids : 240 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-86374-502-1
EAN : 9782863745021

De la joie d'être paresseux

de

chez Mazarine

Collection(s) : Documents

Paru le | Broché 186 pages

Tout public

12.90 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Alexandra Maillard


Quatrième de couverture

Pour ceux qui ne veulent pas d'un coach de vie - un petit guide pour se libérer de l'obsession sociale du succès.

Saviez-vous que les gens paresseux vivent plus longtemps, seraient plus intelligents et plus efficaces au travail que leurs collègues ? On parle d'un vilain défaut, mais il a apparemment ses bons côtés !

Si être paresseux est à portée de pantoufles de n'importe qui, oser l'assumer est tout un art. De petites astuces (tout peut servir de cuillère) en révélations (pourquoi démissionner paie bien), ce livre va vous aider à laisser s'exprimer le paresseux qui sommeille - ou bâille - en vous. Et tenez-vous bien : en faire juste assez suffit largement à vivre heureux et à contenter votre entourage. Alors posez cet arrosoir, et plutôt que d'inonder vos plantes vertes, reposez-vous sur vos lauriers !

Dans une société toujours plus exigeante, jamais la pression du succès et du dépassement de soi n'a semblé si forte. Pourtant 99% de la population mondiale est dans la moyenne. Être humain, voilà la définition du succès ! Et c'est déjà bien assez compliqué sans tout ce stress pour l'être avec brio.

En bonus

Des quiz de personnalités :

  • Quel chat êtes-vous ?
  • Êtes-vous juste assez gourmet ?
  • Quand allez-vous mourir ?

Et d'autres surprises...

Biographie

Jennifer McCartney Palmer est canadienne et vit à Brooklyn. Elle est l'auteur de best-sellers salués par le New York Times, notamment De la joie d'être bordélique, paru aux éditions Mazarine en 2017. Elle est journaliste pour la presse écrite et la BBC.

Du même auteur : Jennifer McCartney