De toutes les nuits, les amants
facebook twitter

De toutes les nuits, les amants

de

chez Actes Sud

Paru le | Broché 278 pages

Grand format Livre broché
21.80 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

roman traduit du japonais par Patrick Honnoré


Chronique Page des libraires, rédigée par Valérie Ohanian Librairie Masséna (Nice)

Comment ne pas être intrigué par ce titre : De toutes les nuits, les amants. J’avais était séduite par le premier roman de Mieko Kawakami, Seins et œufs, paru chez Actes Sud. Ce nouveau livre est lui aussi tout à fait réussi. L’auteur, à nouveau, décrit des femmes japonaises et montre la complexité de la société dans laquelle elles évoluent. Fuyuko est une correctrice free-lance dont la vie se résume à son travail et à deux personnes, sa correspondante professionnelle et un professeur de physique qui l’a sauvée d’une situation embarrassante. La jeune femme est timide et ne sort que rarement, sauf le soir de son anniversaire pour contempler les lumières de la ville. Grâce à l’alcool et à ses deux amis, la jeune femme s’ouvre au monde. Le titre de l’ouvrage résulte de ce cheminement. Loin des clichés sur l’archipel, la psychologie des personnages et la richesse des situations permet de se faire une idée de la place de la femme au sein de la société japonaise d’aujourd’hui.

Fuyuko a trente-quatre ans, correctrice elle travaille en free-lance pour l'édition, vit seule et ne s'imagine
aucune relation affective. Elle ne se nourrit pas de ses lectures : elle décortique les mots, cherche la faute cachée, l'erreur embusquée. Elle n'écrit pas, ne connaît pas la musique, s'habille sans la moindre recherche.

Mais Fuyuko aime la lumière. Elle ne sort la nuit qu'au soir de ses anniversaires en hiver, seule, pour voir et pour compter les lumières dans ce froid qu'on peut presque entendre si l'on tend l'oreille, dans cet air sec et aride mais quelque part fertile.

Timide, introvertie, Fuyuko va néanmoins laisser entrer deux personnes aux abords de sa vie : Hijiri, son interlocutrice professionnelle, et M. Mitsutsuka, un professeur de physique qui lui offre un accès d'une autre dimension vers la lumière : le bleu a une longueur d'onde très courte, elle se diffuse facilement, c'est pourquoi le ciel apparaît si vaste.

Voyage au pays de l'apparente légèreté des femmes, de leurs peurs minuscules ou béantes, de leurs renoncements et de leurs excès, de leurs choix et de leurs libertés, ce livre est d'une gravité toute poétique et d'une modernité absolue. Il convoque et défie tous les a priori et vibre, riche et puissant, d'utopies scintillantes et de rêves oubliés.
Un roman d'amour avec en toile de fond la condition féminine dans la société japonaise, où le travail est la seule voie pour exprimer sa personnalité. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 278 pages
Poids : 267 g
Dimensions : 12cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-03022-3
EAN : 9782330030223

Du même auteur : Mieko Kawakami