Demain, je t'écrirai en majeur
facebook twitter

Demain, je t'écrirai en majeur

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Musiques en question(s)

Paru le | Broché 382 pages

Tout public

Grand format Livre broché
38.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

correspondance choisie, présentée et annotée par Bernard Goué et Damien Top, assistés de Françoise Goué-Danis


Demain, je t'écrirai en majeur

Le compositeur Émile Goué (1904-1946) laisse derrière lui une cinquantaine d'oeuvres ainsi que plusieurs ouvrages théoriques sur l'écriture musicale. Après avoir reçu les conseils et encouragements d'Albert Roussel dans les années 1930, il devient l'un des élèves particuliers de Charles Koechlin. Mobilisé au début de la Deuxième Guerre mondiale, le compositeur prometteur est fait prisonnier : sa captivité à l'Oflag XB dure de juillet 1940 à avril 1945. Cet internement éprouvant ne ralentit toutefois pas sa production artistique, Goué transcendant sa souffrance dans ses écrits et ses oeuvres. Il affronte cette terrible épreuve avec courage, mais aussi avec un dévouement exemplaire : pendant cinq ans, il sensibilise ses camarades à l'art musical en dispensant de nombreux cours mais surtout en dirigeant un orchestre de prisonniers. Libéré en avril 1945, il retourne à la vie civile ; fragilisé par les conditions de détention, il décède moins d'un an et demi après sa libération des suites d'un mal contracté au camp.

La correspondance d'Émile Goué est constituée très majoritairement de lettres qu'il écrivit à son épouse Yvonne durant sa captivité, mais contient également des missives de personnalités importantes de l'époque (Charles Koechlin, Alfred Cortot, etc.). Son intérêt est triple : elle permet tout d'abord de pénétrer la vie de Goué et de découvrir l'homme qu'il était, à savoir un homme profondément attaché à la musique (omniprésente dans ses lettres comme dans son quotidien), à sa famille et à son métier d'enseignant ; elle offre ensuite une description précise de ses activités artistiques mais aussi de la vie musicale durant cette période troublée ; elle est enfin un témoignage remarquable sur la vie dans les camps de prisonniers et sur les innombrables épreuves que dut traverser Goué. Cette correspondance démontre également de manière cruelle à quel point son début de carrière fut fulgurant, et la perte que constitua sa disparition : Émile Goué compterait probablement parmi les noms reconnus de l'École française du XXe siècle si son destin ne s'était pas brisé en pleine ascension.
La correspondance du compositeur français E. Goué (1904-1946) éclaire sa personnalité et son oeuvre, qu'il développe même lors de sa captivité pendant la Seconde Guerre mondiale. Ses lettres, en majorité adressées à sa femme, témoignent de son attachement à la musique et à sa famille, des conditions de l'activité musicale dans une période troublée et de la vie dans les camps de prisonniers. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 382 pages
Poids : 565 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-10077-7
EAN : 9782343100777