Denys l'Aréopagite et le nom de Dieu

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 64 pages
Poids : 156 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36165-015-5
EAN : 9782361650155

Denys l'Aréopagite et le nom de Dieu

de

chez les Petits Platons

Paru le | Broché sous jaquette 64 pages

A partir de 9 ans

14.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

illustré par Ghislaine Herbéra


Quatrième de couverture

Sous le règne de l'empereur Tibère, une éclipse prodigieuse révéla au jeune Denysla splendeur d'un dieu inconnu. Comment nommer cette lumiière aperçue au coeur de la ténèbre ? Son secret était-il déposé dans la grande bibliothèque d'Alexandrie, ou gardé par les derniers académiciens d'Athènes ?

Le Pseudo-Denys l'Aréopagite

(VIe siècle ap. J.-C.)

Dans Les Actes des Apôtres, Denys est un personnage qui se convertit à l'écoute de Saint Paul sur l'Aréopage d'Athènes, lors d'un discours commençant par l'évocation d'un autel dédié « au dieu inconnu ».

Le théologien qui, à la fin de l'Antiquité, plaça son oeuvre sous le patronage de Denys, assumait ainsi le double héritage de la philosophie grecque et de l'annonce du Christ. Il fit de l'impossibilité de connaître Dieu le coeur de sa doctrine : Dieu étant au-delà du monde, rien de ce qui peut être dit du monde ne peut être dit de Dieu. Et de proposer alors une voie négative : on peut seulement dire ce que Dieu n'est pas. Toutefois, Dieu est au-delà des négations elles-mêmes : la véritable théologie est une mystique, où l'union à Dieu se réalise dans le silence de « la ténèbre qui comble d'indicibles splendeurs

les intelligences qui savent clore leurs yeux ».

Le Pseudo-Denys eut sur les églises d'Orient d'une part, sur Thomas d'Aquin d'autre part, une influence supérieure à celle de tout autre Père grec.

Biographie

Jean Paul Mongin est l'éditeur des petits Platons. Il a sondé la foi chrétienne grâce à la théologie négative de Denys l'Aréopagite, et la théologie négative de Denys l'Aréopagite grâce aux Monty Python : « Ni, ni I Nous sommes les chevaliers qui disent 'ni' ! » Sacré Graal !

Avant d'illustrer la quête de Denys, qui finit décapité, Ghislaine Herbéra a publié plusieurs livres aux éditions Didier Jeunesse et MeMo, parmi lesquels, justement, un Monsieur cent têtes. Elle a reçu le prix du premier album au Salon du livre jeunesse de Montreuil en 2010 et le prix Opera Prima à la Foire Internationale du livre de Bologne en 2011.