Dépasser les bornes, le paradoxe du sexuel
facebook twitter

Dépasser les bornes, le paradoxe du sexuel

de

chez PUF

Collection(s) : Le fil rouge. Psychanalyse

Paru le | Broché 278 pages

Professionnels

Grand format Livre broché
26.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

On nous parle d'une pratique particulière à la marine anglaise. Tous les cordages de la marine royale, du plus gros au plus mince, sont tressés de telle sorte qu'un fil rouge va d'un bout à l'autre et qu'on ne peut le détacher sans tout défaire ; ce qui permet de reconnaître, même aux moindres fragments, qu'ils appartiennent à la couronne.

Goethe
Les Affinités électives

« Le sexuel » est au foyer même de ce qui organise le psychisme. L'exercice de la sexualité n'en est qu'un aspect. Vu comme une entité, le sexuel subsume un jeu de forces paradoxales : libido, pulsions mais aussi les formes prises par ces forces, le narcissisme par exemple. Il s'agit « d'un principe évolutif qui s'oppose tant à la reproduction à l'identique qu'à la mort ». Principe qui réunit mais également sépare, « troisième terme qui dépasse l'opposition vie/mort »... Paradoxe du sexuel donc, qui ne peut se ranger sous la seule bannière d'Éros. Jean-Louis Baldacci resitue la notion de sexualité infantile, reprend de façon féconde l'opposition sexualisation/désexualisation. Ainsi, au coeur du livre, ce destin essentiel du « sexuel » qu'est la sublimation apparaît, non pas seulement comme un usage des pulsions, mais comme un mouvement organisateur du psychisme « dès le début » et du développement du processus analytique lui-même. Des exemples cliniques, dont l'un est exposé dans ses différents temps, détours et nuances, viennent illustrer cette place particulière de la sublimation, mais aussi l'expérience irremplaçable qu'offre à quelqu'un une psychanalyse « classique ». La pensée clinique singulière de Jean-Louis Baldacci nous conduit à « dépasser les bornes » du conformisme théorique et renouvelle notre appréhension de questions cruciales telles que la transitionnalité, le narcissisme, le transfert sur la parole et le contre-transfert.
Le psychanalyste explique que la sublimation, sans être un but de la cure psychanalytique, peut être l'objet d'une ouverture de la parole et une issue au refoulement, voire au clivage. Il encourage au réinvestissement des souvenirs et, par le biais de la sexualisation et de la désexualisation du langage, à une tentative d'accomplissement d'un deuil de l'objet préalable à la symbolisation. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 278 pages
Poids : 334 g
Dimensions : 13cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-13-080090-3
EAN : 9782130800903