Des sorciers et des hommes : aventures de Hent Guer et Pic Caram sur la grande île de Colme
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 317 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37579-047-2
EAN : 9782375790472

Des sorciers et des hommes

aventures de Hent Guer et Pic Caram sur la grande île de Colme

de

chez Critic

Collection(s) : Fantasy

Paru le | Broché 317 pages

19.00 Indisponible

Quatrième de couverture

« Nombreuses sont les histoires que l'on raconte sur la mer d'Os. Aucune ne doit être crue. Toutes peuvent être vraies. »

Sur la grande île de Colme, quand on sait mettre toute morale de côté, la vie offre de nombreuses opportunités. Boire, voler, rudoyer ou tuer, tel est le quotidien de Hent Guer, un guerrier redoutable, et de Pic Caram, un sorcier aux rubans. Tous deux écument routes et cités à la recherche de proies faciles.

Toutefois, leurs plans se trouvent contrariés lorsqu'un matin de gueule de bois, Hent constate, impuissant, la disparition de Pic. Sur la grande île de Colme comme ailleurs, les talents d'un sorcier aux rubans attirent bien des convoitises ! Pour le mercenaire, pas question d'abandonner son partenaire de crime : spolier son prochain est beaucoup plus drôle avec l'aide d'un sorcier à la morale légère.

Voici donc le récit des aventures de Hent Guer et Pic Caram, et les mésaventures de ceux qui ont la malchance de croiser leur route !

Biographie

Thomas Geha est né en 1976 en Bretagne. Libraire le jour, il écrit la nuit nouvelles et romans, pour petits et grands, dans tous les genres que compte l'Imaginaire. On lui doit, entre autres, le cycle post-apocalyptique Alone et le diptyque du Sabre de Sang, tous deux disponibles aux éditions Critic.
Avec Des sorciers et des hommes, l'auteur nous livre un roman de fantasy sombre, cru et cynique où seul l'humour, omniprésent, se révèle aussi noir que les motivations de ses deux protagonistes - deux antihéros -, pour qui la fin justifie toujours les moyens. Ils vont découvrir bien malgré eux qu'il faut parfois passer à la caisse.