Destins de l'eugénisme
facebook google+ twitter

Destins de l'eugénisme

de

chez Seuil

Collection(s) : La librairie du XXIe siècle

Paru le | Broché 553 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
29.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

()

"Laboratoire humain, terrain d'expérience, pépinière de "cadres", telle doit se présenter à vous la cité-Jardin Ungemach."

Un endroit idyllique, merveilleusement bien conçu et moderne pour l'époque, un lieu idéal pour que des couples choisis avec soin puissent concevoir - sous contrat - des enfants sains. Telle était l'ambition d'Alfred Dachert, homme d'affaire pétri de science, homme de lettres habité par une vision romantique du monde. Non, vous ne rêvez pas, l'expérience eugéniste de la cité-Jardin d'Ungemach a bel et bien existé, à Strasbourg, aux pieds du Parlement européen entre les années 20 et le milieu des années 80 avec le concours des pouvoirs publics. Comment une telle expérience a-t-elle pu traverser toutes ces décennies ? Quelles sont les spécificités de l'eugénisme français ? En quoi se distingue-t-il de ses cousins anglo-saxons ? Quelle a été l'influence de l'eugénisme sur la mise en place de la sécurité sociale ? Ne reste-t-il pas encore aujourd'hui des traces de cette théorie inégalitaire à l'école, dans l'entreprise et dans certains livres de développement personnel ?

Voici quelques-unes des innombrables et passionnantes questions posées par l'historien Paul-André Rosental dans cet essai remarquable. A la manière des chercheurs anglo-saxons, Paul-André Rosental fait sien l'outillage de la microhistoire pour ouvrir à une possible relecture de l'histoire politique et sociale de l'Europe de l'ouest. Doté d'une robuste documentation, "Destins de l'eugénisme" n'est pas qu'une savante étude réservée à un public de spécialistes, c'est aussi le récit d'une aventure humaine fascinante aux motivations complexes et aux ramifications insoupçonnées.

Imaginez une cité-jardin résidentielle offrant des conditions exceptionnelles
à des couples choisis qui s'engagent sur un contrat de
procréation... Localisée au pied du Parlement européen à Strasbourg, cette
expérimentation grandeur nature dura des années 1920 aux années 1980
grâce au soutien des pouvoirs publics.

Synthèse de l'eugénisme britannique, allemand et français, ce projet
visait à «accélérer l'évolution de l'espèce humaine». Le créateur de ce
«laboratoire humain», Alfred Dachert, était un homme d'affaires qui se
rêvait en poète tragique de l'eugénisme, en Ibsen alsacien.

Paul-André Rosental explore cette entreprise politique et scientifique
en se fondant sur des archives inédites. En expliquant l'énigmatique
longévité de l'expérience, l'auteur réinterprète les grandes politiques
républicaines de l'après-guerre, de la Sécurité sociale à la démocratisation
scolaire.

Dans cet essai pionnier de microhistoire politique de la France
contemporaine, Paul-André Rosental prend la mesure de l'héritage de
l'eugénisme, idéologie scientiste et inégalitaire, en contexte démocratique.

L'eugénisme ne constitue pas seulement une théorie biologique qui
hante les débats bioéthiques. De manière inattendue, il se révèle comme
une théorie morale ayant pu imprégner cette norme de notre temps qui a
pour nom «psychologie du développement personnel».
Entre 1920 et 1980, à Strasbourg, fut créé un laboratoire destiné aux couples qui s'engageaient sur un contrat de procréation. L'auteur retrace cette expérience mise au point par A. Dachert et soutenue par les pouvoirs publics français, allemand et britannique. Il s'interroge sur l'héritage de l'eugénisme, cette idéologie scientiste et inégalitaire, et ses conséquences sur l'Europe d'aujourd'hui. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 553 pages
Poids : 636 g
Dimensions : 14cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-02-095027-5
EAN : 9782020950275

Du même auteur : Paul-André Rosental