Dialogues pour dissiper la confusion
facebook twitter

Dialogues pour dissiper la confusion

de

chez Belles lettres

Collection(s) : Bibliothèque chinoise, n° 25

Paru le | Broché

Public motivé

Grand format Livre broché
27.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduction, introduction et notes par Béatrice Lharidon


Les Dialogues de Meou-tseu pour dissiper la confusion se présentent comme la première « défense et illustration » du bouddhisme en Chine. Ils auraient été composés par un lettré obscur, maître Meou, vivant dans les marches méridionales de l'empire des Han finissant. Versé à l'origine dans les Classiques confucéens et le Laozi, ce maître confronté à une situation politique dangereuse et chaotique, se tourne vers la « Voie du Bouddha ».

Un tel changement suscite des critiques telles qu'il doit descendre dans l'arène et tenter, à l'aide d'une rhétorique puisée dans la tradition classique chinoise, de préparer ses contemporains à l'enseignement, étrange et étranger, du Bouddha. Ses dialogues formeront plus tard un modèle pour les nombreuses controverses qui contribuèrent à définir les « trois enseignements », confucianisme, bouddhisme et taoïsme. Au lecteur contemporain, ils permettent de ressentir et de comprendre l'étonnement, l'intérêt, la confusion ou encore l'hostilité qui pouvaient exister au moment de cette rencontre, incomparable par son ampleur et des conséquences, entre Chine des Han et bouddhisme indien.

La Bibliothèque chinoise accueille, en édition bilingue, les classiques de la littérature chinoise en langue classique dans tous les domaines des lettres et des sciences (philosophie, histoire, poésie, politique et militaria, mais aussi médecine, astronomie, mathématiques, etc.).

Les textes et traductions sont accompagnés d'une longue introduction et d'un appareil critique développé (notes, chronologie, glossaire, cartes et index).

La possibilité est ainsi offerte au lecteur non sinophone d'entrer de plain-pied dans les ouvrages les plus représentatifs de l'immense production écrite qui caractérise la culture chinoise, depuis l'époque de Confucius (551-479 av. n. è.) jusqu'à la chute du régime impérial en 1911.
Ce texte, datant des dernières décennies du IIe siècle, constitue la première "défense et illustration" du bouddhisme en Chine. Composé par un lettré vivant dans les marches méridionales de l'Empire des Han, il permet au lecteur contemporain de mieux comprendre l'étonnement, l'intérêt ou l'hostilité que put susciter la rencontre entre la Chine des Han et le bouddhisme indien. ©Electre 2021
Format : Broché
Poids : 250 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-251-44755-1
EAN : 9782251447551