Dictionnaire chic de littérature étrangère
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 429 pages
Poids : 712 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35905-202-2
EAN : 9782359052022

Dictionnaire chic de littérature étrangère

de

chez Ecriture

Collection(s) : Dictionnaires chic

Paru le | Broché 429 pages

Tout public

23.95 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

« Quel est le premier roman étranger que j'aie lu ? Peut-être L'Appel de la forêt de Jack London, avec sa reliure rouge, ses lettres dorées. Il y avait aussi James Oliver Curwood. Ensuite, ça n'a plus arrêté. Je me suis saoulé avec Gatsby, un après-midi de canicule, dans une chambre du Plaza. Portnoy m'a appris à me masturber dans une tranche de foie de veau. J'ai assisté à la fin de la guerre froide avec les espions de Le Carré. À Central Park, j'ai croisé Holden Caulfield qui se demandait où allaient les canards en hiver, quand le lac est gelé.
Je me suis marié, croyant que la vie ressemblerait à
Un bonheur parfait. Je ne suis jamais allé à Vienne. Ça n'était pas la peine : John Irving m'y avait déjà servi de guide. William Boyd m'a entraîné en Afrique. Jim Harrison m'a présenté des grizzlis. J'ai découpé des demoiselles à la scie en compagnie de Patrick Bateman.Jay McInerney m'a introduit dans les clubs les plus fermés de Manhattan.
Je leur dois mes plus belles émotions, mes larmes les plus chaudes, mes plus solides gueules de bois. Ils ne sont pas faits pour les coeurs froids. Ils sont là, intacts. Ils ne vieilliront pas. »
E.N.

Dictionnaire chic de littérature étrangère

Le goût d'Éric Neuhoff pour la littérature étrangère n'a d'équivalent que son appétit de cinéma, égal remède aux désagréments de la vie.

Vers sa bibliothèque affluent, par centaines, les auteurs de tous pays. Ces réfugiés des lettres ont franchi deux obstacles : d'abord, ils ont trouvé un éditeur dans leur langue ; puis un courageux traducteur leur a procuré un passeport. C'est dire si les mauvaises surprises sont rares !

Quel plus grand frisson que de se laisser surprendre en ouvrant un roman qui n'est pas notre genre ? Lire Kerouac, Ishiguro, John Le Carré, c'est chaque fois l'aventure. On part pour l'horizon sans vaccins, sans décalage horaire.

Barnes, Carver, Didion, Fante, Franzen, McInerney, Ondaatje, Roth, Rushdie, Salter, Vidal, Wodehouse... Leurs livres sont ici chez eux. Ce dictionnaire leur déroule le tapis rouge. Invitation au voyage, il ouvre les espaces infinis de la littérature-monde.

Biographie

Né en 1956, Éric Neuhoff est « un enfant des livres, de la province et de la nostalgie », ainsi qu'il se présente dans Comme hier (Albin Michel, 1993). Hier journaliste au Quotidien de Paris, il tient aujourd'hui la rubrique « Affaires étrangères » du Figaro littéraire et n'a pas perdu l'insolence de sa jeunesse « hussarde ».
Avant tout romancier, il est l'auteur d'une vingtaine de livres depuis le début des années 1980, la plupart chez Albin Michel
 : La Petite Française (prix Interallié 1997), Un bien fou (Grand prix du roman de l'Académie française 2001), Mufle (2012). Son style tendre et laconique, qui n'appartient qu'à lui, fait mouche en un clin d'oeil. Il a reçu le prix Prince Pierre de Monaco 2014 pour l'ensemble de son oeuvre.
Invité régulier du « Masque et la Plume » sur France Inter et du « Cercle » sur Canal Plus, ce fou de littérature étrangère est en outre une encyclopédie vivante du cinéma. On lui doit une biographie de Sinatra
(Histoire de Frank, Fayard, 2003), ainsi qu'un étourdissant Dictionnaire chic du cinéma (Écriture, 2013). Il a en outre participé au scénario des Âmes fortes de Raul Ruiz (2001).

Du même auteur : Eric Neuhoff