Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 1024 pages
Poids : 1150 g
Dimensions : 18cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-258-08434-6
EAN : 9782258084346

Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France

de

chez Omnibus

Collection(s) : Omnibus

Paru le | Broché 1024 pages

Tout public

Poche
36.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Clotilde Boisvert


Quatrième de couverture

«Il est clair que, cueilli avant maturité, comme c'est trop souvent le cas dans le commerce fruitier, l'Abricot se montre indigeste et peu agréable. Mais mûr à point, c'est un fruit délectable, riche en vitamines (A et surtout C), qui n'est à éviter que par les dyspeptiques et les hépatiques. Mais ses propriétés thérapeutiques sont des plus faibles. Dans la pratique indigène des Arabes on lui attribue certaines facultés astringentes : pris chaque matin bouilli dans l'huile, il arrêterait la diarrhée, et son régime exclusif guérirait l'aphonie (Bertherand, 1859). Cazin rapporte qu'il a été regardé comme dépuratif, tant à l'état frais que cuit en marmelade. Aujourd'hui on le recommande aux arthritiques comme alcalinisant (Brutin, 1934), et aux anémiés par hémorragies (Elden, 1928). L'Amande s'emploie comme les Amandes elles-mêmes, tant les douces que les amères. Ces dernières sont dangereuses par leur amygdaline (voir Amandier) ; on les a cependant recommandées comme vermifuges. Elles se mêlent souvent, dans le commerce, aux Amandes amères authentiques. Des unes et des autres on a, en temps de crise, tiré un succédané du café.»