Dix jours qui ébranlèrent le monde
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 469 pages
Poids : 472 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-02-030051-3
EAN : 9782020300513

Dix jours qui ébranlèrent le monde

de

chez Seuil

Paru le | Broché 469 pages

Public motivé

23.30 Indisponible

traduit de l'américain et du russe par Vladimir Pozner | préfaces Ewa Bérard, N. Kroupskaïa


Quatrième de couverture

À Petrograd, l'état de siège vient d'être proclamé. Dans les salles du palais Marie, le Conseil de la République débat de la politique étrangère de la Russie, engagée aux côtés des Alliés dans la Première Guerre mondiale. Dehors, deux compagnies de junkers remontent la rue Morskaïa en chantant un refrain datant de l'époque des tsars, et de petits groupes s'efforcent de déchiffrer les innombrables proclamations collées sur la moindre surface plane : Tsik, soviets paysans, partis socialistes «modérés», comités d'armée...

Au cours des grandes journées d'octobre 1917, John Reed a parcouru en toute liberté la «Capitale Rouge», recueilli les analyses des principaux acteurs politiques, et écouté le peuple de Petrograd dans les cercles qui se formaient, dès l'aube, sur les places publiques, à la porte des boulangeries, à l'intérieur des casernes. De retour aux États-Unis, il rassembla dans ce livre l'essentiel de ses observations et revécut, dans l'urgence, cette «aventure» humaine dont il apparaît toujours, aujourd'hui, comme l'un des témoins les plus proches.

Biographie

John Reed. Né en 1887 à Portland (Oregon), il fut l'un des journalistes les plus célèbres du début du siècle. Correspondant de guerre de plusieurs journaux américains, marxiste convaincu, il participa à la fondation du Parti communiste des États-Unis et dut se réfugier en Union soviétique où il mourut du typhus en 1920. Il est enterré à Moscou, sur la place Rouge.

Du même auteur : John Reed