Double intérieur. L'absence réelle
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 125 pages
Poids : 254 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-914577-57-1
EAN : 9782914577571

L'absence réelle

de ,

chez Lettres vives

Collection(s) : Terre de poésie

Paru le | Broché 125 pages

18.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Éloge de la fatigue

Psaume de silence

Le petit vélo beige

Pour Raphaële George, ce double intérieur garantissait la rencontre, en créant un espace intermédiaire, un peu comme une zone tampon permet distance et repli. L'ici et maintenant est inintelligible disait-elle fréquemment, elle lui préférait une approche médiane, détournée d'un vis-à-vis frontal. Ainsi, pour elle, le double intérieur devenait une sorte d'alter ego introjecté avec lequel le sujet cohabitait. L'un étant l'hôte de l'autre. L'inverse étant tout aussi nécessaire.

Le thème central de toute son oeuvre a toujours été le double intérieur. Pour mémoire, Ghislaine Amon (alias Raphaële George) a fondé la revue Les Cahiers du double, et écrit plusieurs articles où elle explorait la bivalence de ce que l'on appelle un peu trop rapidement l'intériorité et qui est en fait la pluralité interne de tout sujet.

L'écriture de Raphaële George n'a cessé d'explorer ces mouvements internes. En se posant sur toutes les formes : Qui nous représente ? Quelle partie de nous se met à parler au nom du tout ?

Biographie

Poète et plasticienne, Raphaële George alias Ghislaine Amon est née le 2 avril 1951 à Paris. Professeur d'Arts plastiques, elle peint Draps, Suaire, Pâtes à modeler sous plexiglas et grandes Stèles, ensemble conservé dans les Fonds d'Arts Contemporains de la Ville-de-Paris, et des fresques murales éphémères. Parallèlement, son premier livre, Le Petit vélo beige, paraît en 1977 à l'Athanor. La même année, elle fonde avec Mireille Andrès, Patrick Rousseau et Jean-Louis Giovannoni : « Les Cahiers du double », qu'elle dirige ensuite, avec ce dernier, jusqu'en 1981. Elle publie de nombreux textes en revues. Quelques mois avant sa mort, en 1985, elle publie Éloge de la Fatigue aux Éditions Lettres Vives, puis en 1986, deux textes posthumes voient le jour : Psaume de silence à Lettres Vives et L'Absence réelle (avec Jean-Louis Giovannoni) aux Éditions Unes. Raphaële George est décédée à l'âge de 34 ans des suites d'une longue maladie.

Du même auteur : Raphaële George


Du même auteur : Jean-Louis Giovannoni