Droit et cultures. n° 70, Esclavage et capitalisme mondialisé
facebook twitter

Esclavage et capitalisme mondialisé

Droit et cultures. n° 70

chez L'Harmattan

Paru le | Broché 190 pages

Public motivé

Revue Livre broché
21.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Esclavage et capitalisme mondialisé

Personne n'ignore que l'esclavage est encore une réalité dans plusieurs endroits du monde. Ce n'est toutefois pas la réminiscence de l'esclavage « classique » qui est ici abordée mais sa modernité liée à un système économique qui domine et asservit l'homme.

Au travers d'une relation sociale fondée sur l'exploitation et l'insécurité, qui aujourd'hui existe à travers le monde - y compris en Europe et dans le monde occidental, et qui trouve sa source dans les changements infligés par le système économique aux relations de production et à la reproduction sociale, on assiste à une diversification des formes et des degrés de contraintes qui complexifie la vision binaire posée entre le travail libre et non-libre, empêchant ce dernier d'entrer dans la catégorie juridique « esclavage ».

Or, si l'esclavage a subi des évolutions au cours de son histoire, ce qui le caractérise c'est la persistance de son lien avec les modes de production économique, associé à l'aliénation, la perte de la dignité humaine, la négation de l'autonomie de la personne et les atteintes graves aux droits fondamentaux. Situation encore bien présente dans ses formes à l'heure du capitalisme mondialisé et qui interpelle quant à la capacité du système social à condamner l'esclavage, pour assurer sa propre pérennité, tout en acceptant des formes d'esclavage « en substance ».
Etudes sur les réminiscences contemporaines de l'esclavage dans sa version mondialisée. Au travers d'une relation sociale fondée sur l'exploitation et l'insécurité, les formes et les degrés de contraintes se complexifient tout en conservant ce qui a toujours caractérisé "l'esclavage" : aliénation, perte de la dignité humaine, négation de l'autonomie, atteinte grave aux droits fondamentaux. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 190 pages
Poids : 305 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-07462-7
EAN : 9782343074627