Droit international public
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 747 pages
Poids : 1200 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-35979-154-9
EAN : 9782359791549

Droit international public

de

chez Apopsix

Collection(s) : Essais

Paru le | Broché 747 pages

Licence

28.00 Indisponible

Quatrième de couverture

Droit international public

Le présent manuel étudie le Droit international public général de notre temps. Il analyse d'abord les sujets de droit international (première partie), ensuite le processus de formation des règles de droit international (deuxième partie), et enfin les principaux problèmes relatifs à la mise en oeuvre de ces règles.

Il montre que si l'Etat souverain reste le principal acteur et le seul sujet souverain de droit international, la multiplication des organisations internationales créées par les Etats et les progrès de la protection internationale des droits humains, sont des signes de transformation de la société internationale et des règles qui en régissent les relations.

Bien que produit au nom de l'égalité souveraine des Etats, le droit international porte la marque des rapports de domination et des inégalités léguées par l'Histoire récente ou plus lointaine.

Il porte naturellement la marque des limites pour la liberté qui ont conduit à l'émergence du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et des droits humains, et à l'interdiction du recours à la force.

Mais comme le montre l'auteur, l'effectivité des règles de droit international et notamment celles des règles qui répondent aux aspirations à la liberté, à l'égalité et à la paix, rencontrent de nombreux obstacles qui peuvent être franchis, non par l'abandon du droit international, mais par la lutte des populations intéressées et la négociation, éclairée par l'analyse critique.

Biographie

Madjid Benchikh, ancien doyen de la Faculté de droit d'Alger, est professeur émérite de l'Université de Cergy-Pontoise (Paris-Val d'Oise), ou il a été directeur de l'Ecole doctorale de droit et sciences humaines.