Du sentiment de justice et du devoir de désobéir
facebook google+ twitter

Du sentiment de justice et du devoir de désobéir

de , ,

chez Indigène

Collection(s) : Ceux qui marchent contre le vent

Paru le | Broché 41 pages

Tout public

Grand format Livre broché
4.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

conversation animée par Gilles Luneau


José Bové : «Je suis pour cette définition-là de la désobéissance : un
moyen d'action qui reste opérationnel pour changer la réalité. Car il n'y a
rien de plus insupportable - je l'ai toujours vécu comme ça - que de se
dire, voilà, on a cette situation, je ne fais rien et ça continue... ou alors si
je veux que ça change, il faut que je m'en donne les moyens.»

Erri de luca : «Nous réagissons aux injustices directement avec notre
système nerveux d'abord, ensuite nous nous expliquons avec les mots et
les propos exacts. Nous sommes des personnes qui avons rejoint le mot,
le mot juste, à travers l'expérience du sentiment de la justice.»

Gilles Luneau : «Être soi-même, c'est la base de la culture et de l'éthique.
Est-il encore possible d'être soi-même aujourd'hui alors que l'on parle
d'humanité augmentée, de modification génétique de l'être humain ?»
Le député et activiste européen dialogue avec l'auteur du roman "Montedidio" autour des mots employés pour parler de justice, de désobéissance et d'écologie. E. De Luca défend notamment le droit à l'usage du mot "sabotage", quand J. Bové évoque son combat pour faire reconnaître le terme de "démontage festif" à propos de son action contre le McDonald's de Millau en 1999. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 41 pages
Poids : 70 g
Dimensions : 13cm X 21cm
Date de parution :
EAN : 9791090354906

Du même auteur : José Bové


Du même auteur : Erri De Luca


Du même auteur : Gilles Luneau