Ecrits oratoriens
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 438 pages
Poids : 525 g
Dimensions : 15cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-249-62117-8
EAN : 9782249621178

Ecrits oratoriens

de

chez Lethielleux

Paru le | Broché 438 pages

Tout public

28.40 Disponible - Expédié sous 4 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais par Réginald-Ferdinand Poswick | étude introductive par Placid Murray


Quatrième de couverture

Le cadre de vie choisi par John Henry Newman pour chercher quotidiennement la perfection évangélique fut la vie communautaire selon le modèle créé par S. Philippe Neri en Italie au XVIe siècle : l'Oratoire.

Ce fut un choix opéré avec ses compagnons anglicans de Littlemore peu après leur conversion au catholicisme et leur ordination comme prêtres catholiques. Il les amènera à créer l'Oratoire d'Angleterre qu'ils finiront par établir dans le quartier d'Egbaston à Birmingham, où il se trouve encore aujourd'hui.

Ces Écrits Oratoriens furent rassemblés et édités pour la première fois en 1968 par Dom Placid Murray, Bénédictin de Glenstal Abbey (Irlande). Le savant moine irlandais les avait fait précéder d'une intéressante et importante étude sur la continuité que l'on peut trouver entre le ministère sacerdotal anglican de Newman et la façon dont il sera vécu comme prêtre catholique dans l'esprit de l'Oratoire de S. Philippe Neri.

Voici tout cet ensemble (étude sur la conception newmanienne du sacerdoce et écrits relatifs à la fondation et à la gouvernance de l'Oratoire de Birmingham) proposé pour la première fois en français par un autre Bénédictin, Dom R.-Ferdinand Poswick de l'abbaye de Maredsous (Belgique).

La récente béatification de Newman, (Birmingham, 19 septembre 2010), donne à sa vision de la vie communautaire comme lieu-test de l'amour fraternel inspiré par l'évangile, un poids d'actualité et un modèle de vie chrétienne très en harmonie avec les attentes de notre siècle. Selon l'actuel successeur de Newman comme Prévôt de l'Oratoire de Birmingham, de tels Écrits « nous dévoilent le saint ».

Du même auteur : John Henry Newman