Ecriture et action : XVIIe-XIXe siècle, une enquête collective
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 290 pages
Poids : 532 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7132-2535-2
EAN : 9782713225352

Ecriture et action

XVIIe-XIXe siècle, une enquête collective

de

chez EHESS

Collection(s) : En temps & lieux

Paru le | Broché 290 pages

Public motivé

26.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

introduction Alain Cantillon, Laurence Giavarini, Dinah Ribard, Nicolas Schapira


Quatrième de couverture

Écriture et action

XVIIe-XIXe siècle, une enquête collective

Les écrits agissent. Ils prescrivent, ils commentent, ils émeuvent, bref ils transmettent. Regarder cette transmission non sous l'angle des effets quelle postule mais de l'action quelle accomplit déplace l'histoire des écrits comme celle des actions. Entre Renaissance et XIXe siècle, ce livre s'emploie à réaliser un tel déplacement du regard. Observer, dans des situations banales ou non, ce qui peut être fait par des écrits insère le geste d'écriture dans un tissu d'autres actions qu'il modifie et qui l'infléchissent. Ces contextualisations permettent de sortir du face à face réducteur entre réceptions du lecteur et intentions d'auteur.

L'introduction, en forme de manifeste, situe la démarche par rapport aux savoirs et aux méthodes des études littéraires et des sciences sociales. L'analyse se déploie ensuite à partir de nombreux cas rassemblés autour de problèmes centraux pour la compréhension de l'écriture comme action.

Issu d'une enquête collective du Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (Grihl), ce travail collectif, tissé à vingt-huit, ne propose pas une improbable histoire des actions d'écriture, mais esquisse un modèle de compréhension de l'action de l'écrit et par l'écrit : une réflexion, donc, sur l'action des écrits dans l'histoire.

Biographie

Grihl
Le Groupe de recherches interdisciplinaires sur l'histoire du littéraire (Grihl) a été fondé en 1996 par Christian Jouhaud et Alain Viala. Équipe à la fois du Centre de recherches historiques (EHESS/CNRS) et de l'université Sorbonne nouvelle - Paris 3, elle réunit des historiens et des littéraires, dans une perspective interdisciplinaire que concrétise la pratique d'une histoire sociale, politique et culturelle des actes d'écriture dans la longue durée.