Ecriture et identité juive en Argentine dans la transition démocratique
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 289 pages
Poids : 600 g
Dimensions : 16cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7453-1889-3
EAN : 9782745318893

Ecriture et identité juive en Argentine dans la transition démocratique

de

chez H. Champion

Collection(s) : Bibliothèque de littérature générale et comparée

Paru le | Relié 289 pages

Public motivé

71.00 Disponible - Expédié sous 12 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Régine Robin


Quatrième de couverture

Au cours des dernières années, il y a eu une véritable hyper-inflation de travaux sur le phénomène identitaire. Les modèles de gestion de la diversité culturelle semblent plus ou moins en crise dans les différents pays, minant souvent la capacité des sociétés à reproduire un sentiment d'unité sociale. Dans ce contexte, le travail d'analyse des processus de construction des identités hybrides devient une clé pour la compréhension des rapports complexes entre la majorité et les minorités.

Ce livre examine la construction d'une identité juive-argentine à partir des oeuvres de fiction de la période de la transition démocratique en Argentine (des romans de Mario Szichman, Ricardo Feierstein, Marcos Aguinis, Alicia Steimberg, Manuela Fingueret et Liliana Heker). La logique de la fiction pousse parfois l'écrivain à inventer des formules inédites pour résoudre des conflits qui, parce qu'ils relèvent aussi de l'ordre de l'esthétique, débordent ce cadre et tracent des pistes qui nous orientent vers de nouvelles formes de représentation des rapports sociaux. En ce sens, dépassant la polarisation que l'on trouve souvent dans le discours social des années 1980-1990 entre les tendances à l'assimilation, d'une part, et à la ghettoïsation, d'autre part, les grands enjeux qui structurent la représentation identitaire de la judéité argentine dans l'ensemble des oeuvres du corpus peuvent être ramenés à la question de l'hybridité, à la conjugaison des éléments disparates qui sont forcés de coexister dans la construction des identités.

Biographie

Viviana Fridman est professeur associé au Département de Science politique de l'Université du Québec à Montréal. Elle est spécialiste de la sociologie de la culture et de la littérature et ses travaux de recherche touchent à la question des identités et des représentations sociales.