Education, capital humain et développement social par le créole en Haïti
facebook twitter

Education, capital humain et développement social par le créole en Haïti

de

chez L'Harmattan

Paru le | Broché 207 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
19.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Daniel Dérivois


Éducation, capital humain et développement social

par le créole en Haïti

Cet ouvrage aborde la question de l'éducation et la situation sociopolitique et économique d'Haïti de 1804 à nos jours. En effet, après plus de 200 ans d'indépendance, cette île, que les Espagnols appelaient « Hispaniola » (petite Espagne) et les Français « Perle des Antilles » , est aujourd'hui l'un des pays les plus pauvres du monde. Outre cette pauvreté matérielle massive, l'enseignement en français, langue que les enfants ne parlent pas, freine l'optimisation de leur capital humain et les empêche de contribuer efficacement au progrès de leur pays. Le créole, avec lequel ils se couchent, se lèvent et racontent leurs contes (Cric ! Crac !, transcription en vers créoles des Fables de La Fontaine) est, d'une certaine façon, dévalorisé, à l'école, au profit du français.

En conséquence, l'échec scolaire, pour un grand nombre d'élèves, est difficilement évitable, et le développement de leur capital humain grandement compromis. Pour remédier à ce problème, plusieurs réformes, dont celle de 1979, ont été engagées. Cependant, elles n'ont jamais été appliquées dans leur totalité ou sont restées lettre morte, la plupart du temps.

Cet ouvrage, qui est destiné à un large éventail de lecteurs, offre un outil de réflexion susceptible de favoriser le développement socioéconomique d'Haïti, par une éducation qui aide les élèves à développer leurs compétences, optimiser leur capital humain, en tenant compte de leur langue maternelle, le créole, dans leur apprentissage.
Haïti est aujourd'hui un des pays les plus pauvres. L'auteur explique comment l'enseignement donné en français, alors qu'il ne s'agit pas de la langue maternelle des élèves, participe à freiner le développement économique du pays. Il propose des solutions afin d'accorder plus de place au créole dans l'enseignement et montre l'intérêt d'une association entre les deux langues. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 207 pages
Poids : 265 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-12458-2
EAN : 9782343124582