Education et emploi des femmes à Abidjan
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 288 pages
Poids : 352 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782738477606

Education et emploi des femmes à Abidjan

chez L'Harmattan

Collection(s) : Sociétés africaines et diaspora

Paru le | Broché 288 pages

Professionnels

23.90 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Dans différentes régions du monde existent des inégalités importantes entre femmes et hommes sur le marché du travail, au détriment des premières. Cette situation des femmes sur le marché du travail est interprétée de plusieurs manières. Pour certains, elle reflète leur position subordonnée dans la société qui est socialement construite, tandis que pour d'autres, elle résulte de leur faible dotation en capital humain. Quoi qu'il en soit, cette situation constitue un problème d'équité sociale et une perte de potentiel de développement si l'on considère, d'une part, l'importance numérique des femmes dans la main-d'œuvre et les multiples rôles qu'elles jouent dans la société et, d'autre part, que l'investissement en capital humain et le déploiement de la force de travail comptent parmi les facteurs les plus importants de la croissance économique. De ces deux points de vue, comment orienter l'action pour atteindre l'égalité entre les sexes sur le marché du travail ? Pour être en mesure de répondre à cette question, il faut procéder à une analyse approfondie des mécanismes (processus et facteurs) qui conduisent à la position défavorable des femmes sur le marché du travail. La présente étude procède à de telles analyses dans le cas de l'emploi de la ville d'Abidjan (Côte d'Ivoire). Elle décrit le contexte général de l'emploi des femmes, leur position relative par rapport à celle des hommes sur le marché du travail, le processus qui y conduit, et analyse les différents types de facteurs qui le sous-tendent.

Biographie

Cet ouvrage est le produit d'une équipe de recherche dirigée par Aka Kouamé et financée par la Fondation Rockefeller dans le cadre du programme «Priorités de recherche sur l'éducation des filles et des femmes en Afrique». Aka Kouamé est titulaire d'un Ph.D. en démographie de l'Université de Montréal, et est présentement enseignant et coordinateur de la recherche à l'Institut de Formation et de Recherche Démographiques (IFORD). L'IFORD est un Institut régional au service de l'ensemble des pays francophones d'Afrique. Il est rattaché, sur le plan académique, à l'Université de Yaoundé Il (Cameroun).