Eloge de la lumière : Pierre Soulages, Tanabe Chikuunsai IV. In praise of light
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 95 pages
Poids : 384 g
Dimensions : 22cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-88-7439-968-0
EAN : 9788874399680

Eloge de la lumière

Pierre Soulages, Tanabe Chikuunsai IV

chez 5 continents éditions

Collection(s) : Art moderne

Paru le | Relié 95 pages

Tout public


Quatrième de couverture

C'est dans le sillage de ses précieuses collections - porcelaines « noir miroir », grès aux revêtements irisés, laques lustrés - que la Fondation Baur, Musée des arts de l'Extrême-Orient a choisi de converser avec quelques-uns des chefs-d'oeuvre du maître des « noirs lumière », Pierre Soulages. La complicité que son art a nouée avec « l'épaisseur du silence », attachée au Japon, selon Junichirō Tanizaki et son Éloge de l'ombre, aux « couleurs des ténèbres », quoique purement contingente, n'en est pas moins manifeste. Ses oeuvres ont parfois suscité des rapprochements avec la calligraphie ou la laque et pourraient aussi dialoguer avec la « peinture de l'envers » (ura-zaishiki) ; l'objet de ce catalogue est de proposer une autre rencontre avec le pays du Soleil-Levant, à travers cette fois les lignes érigées, le son et la lumière perçant des forêts de bambous ; à la « sculpture abstraite » ayant germé, chez le peintre des Outrenoirs, de l'» écriture des branches dans l'espace », répondent les tiges et les noeuds du bambou modelé en clair-obscur par un artiste d'exception, Tanabe Chikuunsai IV. Héritier de traditions et de techniques ancestrales, il travaille le végétal d'un regard neuf, sculptural et lumineux.


It is in relation to its precious collections of « mirror black » porcelain wares, stoneware with iridescent glazes, and lustrous lacquers that the Baur Foundation, Museum of Far Eastern Art, has chosen to dialogue with some of the masterpieces by the master of « luminous black », Pierre Soulages. The affinities that his art has cultivated with the « uncanny silence » and « colours of darkness » associated with Japanese aesthetics, celebrated by Junichirō Tanizaki in his essay In Praise of Shadows, though purely contingent, are no less apparent. His works have sometimes prompted comparisons with calligraphy and lacquer work, and may also recall the ancient technique of « painting on the back » (ura-zaishiki). The purpose of this catalogue is to present a new encounter with the Land of the Rising Sun, this time through the erect lines, sounds, and piercing light of a bamboo forest ; through the « abstract sculptures » germinated by the painter of « beyond-black », whose practice of « writing branches in space » finds parallels in the stems and knots of bamboo modelled in chiaroscuro by an artist of exceptional talent, Tanabe Chikuunsai IV. Heir to ancestral traditions and techniques, he engages with the plant world, infusing it with a uniquely sculptural, radiant perspective.