Entre tradition poétique chinoise et poésie symboliste française Lire les informations techniques

Entre tradition poétique chinoise et poésie symboliste française

De Che Lin chez L'Harmattan

Collection : Palinure
Broché 495 pages
Paru le 30/09/2011
46,50
Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés

Entre tradition poétique chinoise et poésie symboliste française

Cette étude comparative a révélé des proximités, des rapprochements souvent profonds, aux racines qui ne plongent pas aux mêmes sources historiques, mais qui donnent lieu à des analogies entre la tradition poétique chinoise et la rhétorique symboliste française, voire à des continuités significatives entre le symbolisme traditionnel et le symbolisme moderne. Et cette rencontre entre une longue tradition poétique orientale et une forme moderne de la poésie occidentale aiderait à mieux comprendre la définition baudelairienne de la modernité, dans Le Peintre de la vie moderne : « La modernité, c'est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l'art, dont l'autre moitié est l'éternel et l'immuable. »

Traversant l'espace et le temps, un écho lointain vibre encore...

Biographie

Che Lin est docteur ès lettres, professeur de français et de littérature française, traductrice. Elle enseigne à l'Université des Langues étrangères de Pékin en Chine depuis 1993. Depuis dix ans, elle oriente ses recherches vers la littérature comparée. Elle a publié en Chine des articles sur V. Hugo, S. Mallarmé, P. Claudel, J. Prévert et A. Malraux, et en France un article intitulé « Traduire l'intraduisible - une étude de la traductibilité de la poésie chinoise classique » (in Le Rêve et la ruse dans la traduction de poésie, Honoré Champion). Elle a traduit en chinois Convaincre : dialogue sur l'éloquence (Jean-Denis Bredin et Thierry Lévy), Le Bonheur (Philippe Delerm) et Théories des cinéastes (Jacques Aumont), etc.

Entre tradition poétique chinoise et poésie symboliste française de Che Lin chez L'Harmattan