Eroïca
facebook twitter

Eroïca

de

chez Actes Sud

Collection(s) : Babel, n° 1525

Paru le | Broché 263 pages

Poche Livre broché
8.50 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Olivier Badoy Librairie des Cordeliers (Romans-sur-Isère)

Dès les premiers mots, le lecteur est plongé dans l’univers électrique de Jay, alias Jean-Michel Basquiat, rock-star de la peinture et reflet unique d’une époque. Certain de son talent et de sa nature héroïque, il mène sa vie à la vitesse de la lumière et ignore tout de l’art du compromis. Il faut faire vite, il y a urgence… car Jay se doit d’être un mythe. Alors l’école et les conventions, un père violent et une mère bancale le décideront à élire domicile sur un banc de sa ville, New York, avec laquelle, depuis toujours, il ne fait qu’un et dont il tatoue les murs de phrases énigmatiques signées SAMO. En quelques semaines, le voilà qui dort dans un loft, courtisé par la critique, les collectionneurs et les mondains new-yorkais. Mais lui peint encore devant la télé en écoutant du jazz et en sirotant du rhum, dans un nuage de cocaïne. Il offre au monde qui l’entoure ce qu’il attend de lui, « du nègre en cage », de « l’artiste maudit », « la combustion interne d’un feu follet ».

Eroica

Jeune fugueur évadé de Brooklyn à la fin des années 1970 pour venir zoner dans le coeur d'une ville aux dangers ensorceleurs, Jean-Michel Basquiat, né en 1960 d'un père haïtien et d'une mère portoricaine, devient en peu de temps l'un des chefs de file de la nouvelle scène artistique underground, aux côtés de Keith Haring et d'Andy Warhol. Poète, graffeur, musicien mais surtout peintre, il se consume dans l'urgence de créer, de surprendre, de réussir, de devenir riche et célèbre - telle une étoile filante montée au firmament de la folle effervescence new-yorkaise des années 1980.

Ardente et poétique, cette fiction biographique épouse la fougue de l'acte créateur tel que le pratiquait celui que l'auteur rebaptise « Jay » : les mots se heurtent et sonnent pour dire le combat qu'il mena contre un monde décevant de torpeur, dégoûtant de corruption et d'hypocrisie - et contre lui-même. Il voulait être un héros, il est devenu culte, symbole de l'art qui dévore et transcende l'existence.
La vie romancée de Jean-Michel Basquiat. En 1978, Jay, 17 ans, recouvre les murs de Manhattan de phrases énigmatiques qu'il signe SAMO. Quatre ans plus tard, il accède à la célébrité. L'auteur conte son parcours, dans le New York des années 1980. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 263 pages
Poids : 198 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-09694-6
EAN : 9782330096946

Du même auteur : Pierre Ducrozet