Esquisse d'une théorie générale de la magie.
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 315 pages
Poids : 294 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-13-059524-3
EAN : 9782130595243

L'origine des pouvoirs magiques dans les sociétés australiennes

de ,

chez PUF

Collection(s) : Quadrige

Paru le | Broché 315 pages

Public motivé

18.00 Disponible - Expédié sous 10 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Esquisse d'une théorie générale de la magie

suivi de L'origine des pouvoirs magiques dans les sociétés australiennes

Collègues à l'École pratique des hautes études, Henri Hubert étudiait la magie dans l'Antiquité, tandis que Marcel Mauss en décrivait les formes en Australie, en Malaisie, en Inde, au Mexique ou dans le judaïsme ancien. La publication d'Esquisse d'une théorie générale de la magie est l'aboutissement de leur longue collaboration, débutée avec l'Essai sur la nature et la fonction du sacrifice.

Si l'analyse de la magie résultait logiquement à leurs yeux de celle du sacrifice, ce lien s'est ensuite dissous dans les rééditions des textes de Marcel Mauss. Cette nouvelle édition permet de réinterroger les liens entre les trois piliers de sa réflexion que sont le sacrifice, la magie et le don, tout en rappelant le contexte de la rédaction de ces articles : l'affaire Dreyfus. Cette séquence historique, qui révèle alors des phénomènes irrationnels au coeur de l'État républicain, oblige les universitaires à utiliser la preuve scientifique pour les combattre. C'est dans cet espace entre individualisme et raison d'État, que prennent sens ces analyses de la magie et du sacrifice entre l'officieux et l'officiel, l'individuel et le collectif.

Biographie

Henri Hubert : 1872 - 1927
Sociologue et historien, spécialiste des religions de l'Antiquité orientale, il se consacra à la mise en forme des collections d'archéologie et d'ethnographie comparées du musée de Saint-Germain-en-Laye.

Marcel Mauss : 1872 - 1950
Il fut l'un des fondateurs de l'anthropologie sociale. Son oeuvre s'inscrit dans l'aventure collective de L'Année sociologique, revue dont il devint le pilier après la mort de Durkheim en 1917.


Du même auteur : Marcel Mauss