Esthétiques. Volume 4, Philosophie et musique
facebook google+ twitter

Philosophie et musique

de l'art du grand style au corps dansant en Afrique
Esthétiques. Volume 4

de

chez Harmattan Cameroun

Paru le | Broché 231 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
25.50 Délai de livraison : en fonction des délais fournisseurs, perturbés en cette période
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Daniel Payot


Aborder le phénomène de la musique en prenant en compte
l'homme dans sa totalité s'apparente à une démarche dont le
dessein est d'attirer l'attention et d'émettre un souhait : que les
philosophes soient moins hostiles à la question de la musique en
rapport avec la danse. L'histoire nous enseigne que ces grands arts
ont été délaissés et abandonnés aux études sociologiques (ethno-musicologie, etc.). La musique dans son sens étroit a été perçue en
dehors de la danse, c'est-à-dire sans lien consubstantiel avec elle,
comme si l'esprit pouvait exister sans le corps et réciproquement.
Un exemple typique serait le « grand style » allemand concernant
les grands noms de la musique classique de ce pays, tout comme la
musique sacrée dite grégorienne.

Tel n'est pas le cas en Afrique où, très souvent, le concept de
« musique » implique celui de « danse ». La musique est dans
ce contexte l'expression de l'être dans la totalité de ses instances.
On peut alors comprendre pourquoi musique et danse en Afrique
sont presque inséparables. La culture de la musique classique
ou la musique savante des opéras ne seraient donc pas chose
universellement partagée.
Dans cet essai philosophique, l'auteur démontre qu'en Afrique musique et danse sont indissociables. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 231 pages
Poids : 369 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-14029-2
EAN : 9782343140292