Etat et territoire(s) au Sahel : entre contrôle, compétition et coopération : le cas du Mali
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 156 pages
Poids : 197 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-23123-5
EAN : 9782343231235

Etat et territoire(s) au Sahel

entre contrôle, compétition et coopération
le cas du Mali

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines

Paru le | Broché 156 pages

Public motivé

17.50 Disponible - Expédié sous 11 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Dans cet ouvrage, l'auteur convoque une longue mémoire des techniques d'aménagement et de gestion des territoires pour identifier les racines historiques et sociologiques des rapports entre l'État et les territoires au Mali. Il rappelle comment les clivages produits par l'organisation territoriale du pouvoir ont créé une brèche dans la congruence des processus de construction des États-nations en Afrique. L'auteur décrit un local cloué au pilori qui se remobilise continuellement. Il évoque aussi les clichés anachroniques mobilisés dans la narration du roman national, dans la construction théorique de l'État-nation et dans les nombreuses rhétoriques en lien avec la crise que connaît le Sahel. Enfin, il souligne l'archaïsme politique qui continue de garder l'État au Mali dans un rôle d'aménageur ou de « chef de projet ». Dans un contexte où les populations sont prises dans le piège de la compétition entre l'État-national et des territoires locaux, réformer l'État par le territoire est une perspective heureuse. Cet ouvrage insiste sur le fait que le terrain des réformes de l'État doit être imprégné d'idées nouvelles ayant pour terreau les ressources sociohistoriques, le fonds anthropologique, mais aussi la nécessaire ouverture au présent.

Biographie

Économiste et anthropologue de formation, Mamadou Diarafa Diallo est un citoyen malien, auteur, cadre du développement international et coach-consultant certifié. Il a publié plusieurs essais sur le Mali, dont État et participation citoyenne au Mali. Continuités, ruptures et bifurcations (2017) et Le Mali contemporain : fragilités et possibilités (2018), tous les deux aux éditions L'Harmattan.