Eugène Ionesco en ses réécritures
facebook twitter

Eugène Ionesco en ses réécritures

le travail de la répétition

de

chez H. Champion

Collection(s) : Littérature de notre siècle, n° 67

Paru le | Broché 632 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
90.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

Après avoir créé La Cantatrice chauve en 1949, Ionesco n'a pas tardé à apparaître comme une force de renouvellement du théâtre français. S'il se détache progressivement de sa posture agressivement avant-gardiste, il ne renonce pas à faire de sa dramaturgie un objet d'exploration : de l'introduction du rêve sur la scène à la tentation de l'autobiographie dramatique. Le mouvement de la quête artistique a cependant cohabité avec une immuabilité ontologique, souvent revendiquée par l'auteur lui-même. Les pièces portent les empreintes d'un ressassement qui, dans l'ombre, travaille l'homme. Il se nourrit d'obsessions telles que l'angoisse de la mort, l'effarement devant la violence de ses semblables, la douleur de l'impuissance à ressusciter la lumière de l'enfance. Ionesco a trouvé dans la réécriture un processus créateur susceptible d'embrasser et de dépasser ses contradictions. Depuis La Cantatrice chauve - autoadaptation d'une première version roumaine - jusqu'à son dernier théâtre - conçu à partir d'un récit autofictionnel et de récits de rêve - en passant par la trans- modalisation de nouvelles et la reprise de deux chefs-d'oeuvre allogènes, Journal de l'Année de la Peste de Daniel Defoe et Macbeth de Shakespeare, Ionesco réécrit, les autres comme lui-même. La reprise textuelle, en ce qu'elle épouse le double mouvement de la pause réflexive et de l'impulsion conquérante, lui a ainsi fourni un précieux outil pour penser et repenser sa dramaturgie. L'analyse des manuscrits de l'auteur donne un accès privilégié au travail de la répétition à l'oeuvre dans les réécritures ionesciennes.
Une étude consacrée à l'importance de la réécriture dans l'oeuvre d'E. Ionesco qui montre comment, par ce procédé, l'auteur se nourrit de ses obsessions, dépasse ses contradictions. La répétition ou la reprise textuelle devient un exutoire pour l'angoisse de la mort et la douleur de l'impuissance. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 632 pages
Poids : 980 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7453-4922-4
EAN : 9782745349224