Extraits de Voyage en Normandie : 1er mars au 7 mai 1775 : et tout spécialement de la partie concernant le pays d'Auge
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 64 pages
Poids : 194 g
Dimensions : 17cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-9539063-6-3
EAN : 9782953906363

Extraits de Voyage en Normandie

1er mars au 7 mai 1775
et tout spécialement de la partie concernant le pays d'Auge

de

chez le Pays d'Auge

Paru le | Broché 64 pages

10.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

présenté par Benoît Noël | préface de Malcolm Cook


Quatrième de couverture

Au printemps 1775, Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814), futur auteur du roman Paul et Virginie (1788) entreprend un voyage à pied en Normandie. Il entend se documenter sur lArcadie conçue comme un « âge d'or » et ce faisant, rendre visite à sa sœur Catherine vivant dans un couvent à Dieppe. Curieux de tout, il prend au fil de la plume des notes touchant à la géographie, à la botanique, à l'ethnologie et à la philosophie. Le sous-titre de son essai éclaire pertinemment son projet rousseauiste : Résolution de voyager pour conserver quelque chose de naturel.

En Pays d'Auge, il chemine de Lisieux au château de Fervaques puis séjourne plus de trois semaines à Sainte-Marguerite-des-Loges dans la gentilhommière de son ami, le mathématicien Jean-Jacques de Marguerye. Il y reçoit une lettre de Jean le Rond d'Alembert, un des pères de l'Encyclopédie (1751-1772) mais manque d'attraper la fièvre pourprée sévissant à Livarot. Il sympathise avec Madame Dusaussay « fort bien en habit de cavalier » et devise avec elle en son manoir du Mesnil-Germain. Il s'intéresse à la pêche en eau douce, à la production lainière, fromagère et à la fabrication du poiré et du cidre. Comme il se doit, il s'émerveille du petit houx « semblable à un buis » de Saint-Ouen-le-Houx. Puis rétabli, il quitte à regret ses hôtes par la forêt des Moutiers-Hubert, Meulles et Saint-Aubin-de-Bonneval.

Ce texte inédit mérite amplement qu'on le sorte de l'oubli ne serait-ce que pour comparer la Normandie d'alors à une possible Arcadie...

Du même auteur : Henri Bernardin de Saint-Pierre