Faut-il vraiment découper l'histoire en tranches ?
facebook twitter

Faut-il vraiment découper l'histoire en tranches ?

de

chez Points

Collection(s) : Points. Histoire, n° 513

Paru le | Broché 208 pages

Public motivé

Poche Livre broché
7.80 Disponible - Expédié sous 12 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Ni thèse, ni synthèse, ce livre peut être lu
comme l'aboutissement d'une longue recherche.

Écrit en 2013, peu avant le décès du grand
historien, il interroge les diverses manières de
concevoir les périodisations dans l'histoire : les
continuités, les ruptures, les façons de repenser
la mémoire de l'histoire. Le problème reste en
effet de savoir si l'histoire est une et continue ou
s'il faut la découper en compartiments ?

Jacques Le Goff examine ici un cas particulier :
la prétendue nouveauté de la «Renaissance»,
sa «centralité» et son rapport au Moyen Âge.
L'ouvrage met ainsi en évidence les caractéristiques
majeures d'un long Moyen Âge occidental
qui pourrait aller de l'Antiquité tardive (du IIIe au
VIIe siècle) jusqu'au milieu du XVIIIe siècle. Il incite
à renouveler notre vision historique, souvent
trop étriquée, de ce Moyen Âge auquel l'auteur
a consacré avec passion sa vie de chercheur.
Une réflexion sur les diverses manières de concevoir les périodisations dans l'histoire : les continuités, les ruptures, les manières de repenser la mémoire de l'histoire, etc. Avec l'exemple de la Renaissance, l'auteur met en évidence les caractéristiques d'un long Moyen Age occidental qui pourrait aller de l'Antiquité tardive jusqu'au milieu du XVIIIe siècle. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 208 pages
Poids : 120 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7578-5284-2
EAN : 9782757852842

Du même auteur : Jacques Le Goff