Fénelon, mystique et politique (1699-1999)
facebook google+ twitter

Fénelon, mystique et politique (1699-1999)

chez H. Champion

Collection(s) : Colloques, congrès et conférences sur le classicisme, n° 4

Paru le | Broché 587 pages

Professionnels

Grand format Livre broché
39.00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Mars 1699, une date capitale dans la vie et dans l'oeuvre de Fénelon : mettant fin à près de cinq années de vives querelles sur la question de l'amour pur et désintéressé, un bref du pape Innocent XII condamnait 23 propositions de l'Explication des maximes des saints de l'archevêque de Cambrai ; quelques jours plus tard paraissait anonymement à Paris le premier tome des Aventures de Télémaque. Réunis à Strasbourg trois siècles plus tard, en 1999, quelque trente-cinq spécialistes de Fénelon, de la littérature classique et de la pensée religieuse des XVIIe et XVIIIe siècles se sont interrogés sur la signification et les conséquences du double événement de mars 1699. Y avait-il un lien entre la condamnation des Maximes des saints et la publication hâtive du Télémaque ? Quelles conséquences eut la première sur l'évolution de la pensée théologique ? Comment interpréter le foudroyant succès du Télémaque qui deviendra pour plus de deux siècles l'oeuvre la plus souvent rééditée et traduite de la littérature française ? Signification politique d'un livre qui pouvait passer comme un manifeste d'opposition à Louis XIV ? Chef-d'oeuvre littéraire, qui avait su merveilleusement associer la passion pour l'Antiquité, pour Homère et pour Virgile, avec une modernité qui annonçait, tout en les façonnant, le goût et la sensibilité des générations suivantes ? Ainsi comment les contemporains, et les lecteurs des XVIIIe et XIXe siècles, lurent-ils ce roman, que l'on pourrait aussi appeler épopée ou poème en prose ? Autant de questions abordées dans cet ouvrage qui au-delà de la personne de Fénelon éclaire les mutations de la pensée religieuse et de l'art littéraire au temps de la crise de la conscience européenne.
En mars 1699, le pape condamne 23 propositions de "L'explication des maximes des saints" et quelques jours plus tard paraissent les "Aventures de Télémaque", marquant la fin de la querelle du pur amour. 35 spécialistes de Fénelon, de la littérature et de la pensée religieuse du XVIIe siècle interrogent la portée de ce double événement. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 587 pages
Poids : 800 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7453-5321-4
EAN : 9782745353214