Fidel Castro
facebook google+ twitter

Fidel Castro

de

chez Ellipses

Collection(s) : Biographies et mythes historiques

Paru le | Broché 335 pages

Grand format Livre broché
24.50 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Fidel castro

L'histoire a rarement produit des hommes de cette trempe et d'une telle originalité. On a voulu faire de Fidel Castro un monstrueux dictateur tropical au fond très banal, mais sa vie, certes sans l'absoudre de tout reproche puisque, comme le Prince de Machiavel, il dut ruser et sortir de la stricte morale, nous conduit sur des chemins parfois très inattendus.

Au royaume de l'utopie menacée de régresser vers l'État-caserne après quelques années où les cubains espérèrent un socialisme festif aussi naturel que les palmes, Fidel ne cessa pourtant ni d'espérer vaincre la misère et l'ignorance ni d'affirmer son indépendance. Malgré l'influence du bloc de l'est, il n'eut jamais la servilité des chefs d'états-satellites et, rescapé de Moncada, miraculé du Granma, il oeuvra pour arracher l'Amérique latine, l'Asie et l'Afrique à la malédiction cinq fois séculaire de la colonisation. À deux reprises, dans un élan quichottesque, ses troupes traversèrent l'Atlantique sur de vieux coucous pour combattre aux côtés des angolais sur le continent qui fit naître l'île de Cuba. L'espagnol et galicien Castro devint pour les africains un frère car c'est le combat qui fait l'homme noir et non sa couleur. Ses critiques font valoir d'autres arguments : la dureté des combats menés, l'ère post communiste et ses renoncements, l'impitoyable corrosion du pouvoir et une réelle rigidité idéologique firent plus qu'égratigner les espoirs des cubains et son image.

Mais il semble qu'au soir de sa vie, retrouvant les racines de sa foi, interpelé par les combats pluriels de la multitude de l'empire global post-colonial, la prise de conscience de ses aveuglements et de la propension de l'homme à l'autodestruction, une nouvelle vision, plus critique, et ses espoirs l'aient embrasé. Faudrait-il pour gagner le monde non point perdre son âme mais la gagner ?
Né dans la province de l'Oriente, Fidel Castro fait des études dans des écoles catholiques puis à La Havane où il éveille sa conscience politique. L'épopée de la Sierra Maestra le conduit au pouvoir avec le défi de lutter contre le géant nord-américain. La fin de la guerre froide et le triomphe de la globalisation libérale l'obligent à se repositionner tout en ne voulant rien céder. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 335 pages
Poids : 569 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-340-02923-1
EAN : 9782340029231