Flic
facebook twitter

Flic

un journaliste a infiltré la police

de

chez Editions Goutte d'Or

Paru le | Broché 293 pages

Tout public

Grand format Livre broché
18.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Thierry LIMON DUPARCMEUR (LIBRAIRIE SAINTE-HORTENSE)

Le journaliste d’investigation a consacré deux ans de sa vie à ce projet d’infiltration de la police parisienne. Trois mois (seulement !) de formation pour obtenir son statut d’ « adjoint de sécurité », quinze mois  de patience dans un poste sans intérêt, puis, enfin,  six mois d’immersion dans le commissariat du 19e arrondissement : objectif atteint.

Ce livre entraîne le lecteur dans un milieu glauque, où le manque de moyens, le manque de formation, le manque de rémunération, le manque d’éthique constituent, depuis de nombreuses années, un cocktail explosif qui amène quelques policiers à se livrer à des actes relevant davantage de la délinquance que du maintien de l’ordre, certains aussi à mettre fin à leurs jours, et beaucoup d’autres, à tous les niveaux de la hiérarchie, à se taire.

Se taire, c’est ce qu’a fait aussi Valentin Gendrot, pendant six mois, non sans état d’âme, mais avec la ferme volonté d’accomplir son projet jusqu’au bout. Pour finalement écrire. Pour décrire. De l’intérieur, comme cela n’avait jamais été fait. La routine, le sentiment d’inutilité parfois. Ou d’impuissance. Et puis, aussi, le code de déontologie piétiné, la violence, les dérapages, les dérives inavouées.

Un témoignage objectif, souvent glaçant, mais nécessaire, et, espérons-le, utile. A lire.

Jusqu'à présent, aucun journaliste ne s'était lancé un tel défi : infiltrer la police. Valentin Gendrot, adepte des reportages en immersion, a osé. Il a suivi une formation express avant d'intégrer un commissariat durant six mois. Celui du 19e arrondissement de Paris, un secteur réputé sensible. Une arme à la ceinture, le journaliste sous couverture a rejoint une brigade dont certains membres tutoient, insultent et distribuent régulièrement des coups à des jeunes hommes noirs, d'origine arabe ou migrants qu'ils surnomment « les bâtards ».

Ce livre dévoile les coulisses d'une profession souvent accusée de violences, de racisme et au taux de suicide anormalement élevé. Un récit urgent, tant pour les victimes des violences policières que pour les policiers eux-mêmes.
Une enquête menée pendant deux ans au cours de laquelle un journaliste est parvenu à infiltrer pour la première fois la police, au sein du commissariat du 19e arrondissement de Paris. L'auteur livre son expérience de cette immersion et les réflexions qu'il en a tirées. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 293 pages
Poids : 286 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution :
EAN : 9791096906208

Du même auteur : Valentin Gendrot