Français, on ne vous a rien caché : la Résistance, Vichy, notre mémoire

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 599 pages
Poids : 634 g
Dimensions : 14cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-014360-3
EAN : 9782070143603

Français, on ne vous a rien caché

la Résistance, Vichy, notre mémoire

de

chez Gallimard

Collection(s) : NRF Essais

Paru le | Broché 599 pages

Public motivé

24.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Français, on ne vous a rien caché

La Résistance, Vichy, notre mémoire

Une croyance règne en France, depuis maintenant un demi-siècle : de Gaulle aurait été un « grand mystificateur » qui, avec l'aide des communistes, aurait menti aux Français à la Libération ; il leur aurait fait croire qu'ils avaient tous été de vaillants résistants, que Vichy avait à peine existé, que la collaboration avait été le seul fait d'une poignée d'égarés et que « l'Etat français » n'était pour rien dans la déportation des Juifs. Bref, communistes et gaullistes auraient administré à un peuple qui ne demandait qu'à être dupé le baume consolateur de mensonges édifiants.

Faut-il vraiment penser que l'héroïsme des résistants et des Français libres n'a été qu'une valeur de contrebande destinée à faire oublier toutes les réalités fâcheuses des années noires ? Faut-il croire que les pouvoirs ont soigneusement célé pendant vingt-cinq ans la vérité et que les Français ont cru à ces illusions réparatrices ?

Il faut le dire nettement : cette croyance en un mensonge consolateur est un mythe, et le présent livre montre comment et quand celui-ci s'est construit, quelle part de vérité il contient et quelle histoire a écrite la mémoire de la Résistance, cet événement hors du commun. Contrairement à ce que l'on pense, tout a été mis tout de suite sur la table ; les Français ont pu savoir tout ce qu'ils désiraient apprendre et aucune censure n'a empêché quiconque le souhaitait de regarder en face les années noires. Et les Français de l'après-guerre ne s'en sont pas privés.

Biographie

François Azouvi, directeur de recherche au CNRS et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales, est notamment l'auteur du Mythe du grand silence : Auschwitz, la mémoire, les Français (Fayard, 2012), qui réfutait la croyance que la mémoire de la Shoah aurait été refoulée dès 1945.

Du même auteur : François Azouvi