Garde républicaine
facebook twitter

Fiche technique

Format : Cartonné
Nb de pages : 143 pages
Poids : 930 g
Dimensions : 24cm X 28cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7268-9637-2
EAN : 9782726896372

Garde républicaine

de

chez ETAI

Collection(s) : Au coeur de l'action

Paru le | Cartonné 143 pages

Tout public

30.40 Indisponible

préface Philippe Schneider


Quatrième de couverture

La Garde républicaine, composée de 3011 hommes et femmes dont 105 officiers, est une force opérationnelle de la gendarmerie qui remplit des missions de sécurité et d'honneur au profit des instances gouvernementales et des hautes autorités de l'État. Elle peut également, sur décision du ministre de la Défense, participer au maintien de l'ordre à Paris. Communément appelée la "Garde", elle est constituée de deux régiments d'infanterie, respectivement de 825 et 1 000 fantassins, et d'un régiment de cavalerie composé de 549 cavaliers. Intrinsèquement liée à Paris, elle n'abandonne qu'en 1978 le nom de "Garde républicaine de Paris" qu'elle avait acquis en 1870. Cependant, les militaires portent toujours les armoiries de la capitale sur leurs uniformes. De nos jours, la Garde républicaine, qui a intégré la gendarmerie nationale en 1849, reste l'héritière des grandes unités qui se sont succédé depuis le Moyen Âge pour assurer la protection de l'État. Commandée par un officier général assisté d'un état-major, elle comporte également diverses formations équestres et musicales, ainsi que des formations particulières telles qu'une équipe d'acrobatie, le quadrille des baïonnettes ou encore les grenadiers de l'Empereur venant compléter le prestige de cette subdivision d'arme dans sa représentation. Les activités de la "Garde" représentent 80 % de mission de protection et d'intervention, et 20 % de mission protocolaire et de cérémonial militaire. La Garde républicaine assure également des services d'ordre, en particulier dans les massifs forestiers, le long du littoral maritime ou lors de manifestations exceptionnelles comme le Tour de France. À l'extérieur du territoire métropolitain, une poignée d'hommes sont engagés en permanence en Guyane pour lutter contre l'orpaillage illégal et en Nouvelle-Calédonie où des cavaliers assurent différentes missions de sûreté dans les zones inaccessibles et montagneuses de cette île du Pacifique... Au sein des institutions françaises, la polyvalence et le savoir-faire de ces militaires font de cette unité un faire-valoir du prestige de la France et de la protection de l'appareil d'État unique en son genre.