Génération offensée
facebook twitter

Génération offensée

de la police de la culture à la police de la pensée

de

chez Le Livre de poche

Collection(s) : Le Livre de poche, n° 36032. Documents

Paru le | Broché 155 pages

Tout public

Poche Livre broché
7.20 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Génération offensée

De la police de la culture à la police de la pensée

Chaque jour, un groupe, une minorité, un individu érigé en représentant d'une cause menace et veut censurer parce qu'il se dit « offensé ». Souvent, le procès est mené en criant à l'« appropriation culturelle », ce nouveau blasphème.

Au Canada, des étudiants réclament la suppression d'un cours de yoga pour ne pas risquer de « s'approprier » la culture indienne. Aux États-Unis, des étudiants s'offusquent aux moindres contradictions, qu'ils considèrent comme des « micro-agressions », exigent des safe spaces, dans lesquels on apprend à fuir le débat et l'altérité. La France elle-même n'y échappe pas, où des groupes tentent d'interdire des expositions ou des pièces de théâtre... souvent antiracistes !

Ce livre propose une autre voie, universaliste, qui permet de distinguer le pillage de l'hommage, tout en continuant à penser et à se parler.
La question de l'appropriation culturelle fait débat dans le monde. La parole est confisquée selon l'origine géographique ou sociale, selon le genre et la couleur de peau, ainsi que selon l'histoire personnelle d'un individu. L'auteure affirme que la France serait également touchée par ce phénomène, déplorant l'action des groupes de pression pour faire interdire des expositions ou des pièces. ©Electre 2021

Nicole D. le 24/03/2021

Une analyse utile

Une contribution importante et utile à la réflexion sur notre monde de plus en plus fracturé, divisé, sectorisé.

Format : Broché
Nb de pages : 155 pages
Poids : 104 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-253-07820-3
EAN : 9782253078203

Vos suggestions de lectures, par GleephTÉLÉCHARGEZ L'APP SUR MOBILE

Du même auteur : Caroline Fourest