Gog et Magog
facebook google+ twitter

Gog et Magog

chronique de l'époque napoléonienne

de

chez Gallimard

Collection(s) : Folio, n° 603. Essais

Paru le | Broché 445 pages

Poche Livre broché
8.40 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'allemand par Jean Hans Loewenson-Lavi | présentation par Dominique Bourrel


Gog et Magog

Chronique de l'époque napoléonienne

Gog et Magog ? C'est, évoquée par Ézéchiel dans la Bible, la figure mystérieuse à la tête de la coalition des peuples qui visent à détruire Israël et le peuple juif.

Une chronique ? C'est celle reconstituée à partir des contes, récits et anecdotes des communautés hassidiques de l'Europe centrale, au milieu desquelles vécut Buber (1878-1965) dans son adolescence : des juifs mystiques, qui pratiquent une religion faite de spiritualité à vif, avec sa part de superstition et d'interprétation des signes, dans l'attente du Messie.

L'époque napoléonienne ? Elle marque durablement par ses bouleversements en Europe ces communautés : devant l'émancipation des Juifs par la Révolution dont Napoléon se veut l'héritier, croient, les uns, à l'avènement proche du Messie, les autres, à l'oeuvre du Diable qui veut faire oublier que le salut passe par la bonne pratique individuelle de la foi.

Ces contes et paroles de sagesse, où le monde est « la bouche de Dieu », parurent d'abord en hébreu et en feuilleton à Jérusalem du 10 janvier au 21 octobre 1941, alors que les camps de la mort tournaient à plein et que les chars de Rommel se rapprochaient de la Palestine.
Ce récit, publié en 1943, dresse un tableau de la communauté hassidique d'Europe centrale à l'époque napoléonienne. L'action se passe notamment à Lublin autour de la succession d'un tsaddik renommé, le rabbi Yitzhak, surnommé le Voyant. Le rayonnement de Napoléon suscite des espoirs messianiques chez certains hassidim... ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 445 pages
Poids : 230 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-046438-8
EAN : 9782070464388

Du même auteur : Martin Buber