Grammaire de l'assentiment

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : XVI-620 pages
Poids : 715 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-940402-51-9
EAN : 9782940402519

Grammaire de l'assentiment

de

chez Ad Solem

Collection(s) : Ecrits newmaniens

Paru le | Broché XVI-620 pages

Public motivé

36.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

introduction, traduction et notes Marie-Martin Olive | préface Irène Fernandez


Quatrième de couverture

Grammaire de l'assentiment

Après dix années de travail et de réflexion sur la question de la croyance religieuse, John Henry Newman publie en mars 1870 la Grammaire de l'assentiment, qui est son testament philosophique. Dans ce livre, Newman veut démontrer que l'acte de foi posé par l'intelligence devant le mystère révélé, même s'il est obscur, ne signifie pas que la raison renonce à ses propres exigences, ou se contente de moins de rationalité que la démonstration philosophique ou scientifique. La certitude religieuse est rationnelle, mais le chemin qui y conduit dépasse la rationalité étroite héritée des Lumières. Elle comprend l'affectivité, le coeur : « c'est l'homme tout entier qui pense » affirme Newman, et qui sent, qui aime. L'adhésion à la révélation peut être aidée par des arguments philosophiques, mais pour Newman c'est avant tout par l'écoute intérieure de la conscience, par une attention de l'intelligence à cette voix qui résonne au plus profond de nous, toujours plus claire et transparente à mesure que nous y sommes attentifs, que nous pouvons percevoir la présence de Dieu en nous, dans le monde, dans l'Église. Dans cette perspective, le magistère de l'Église ne vient pas violer de l'extérieur l'homme et sa liberté. Au contraire, il fait écho à la voix de la conscience et achève de la former et de l'affiner en mettant un visage sur cette voix fragile et pure tout à la fois - la Parole de Dieu faite chair en Jésus-Christ. -

Biographie

John Henry Newman (1801-1890). Principal acteur du Mouvement d'Oxford. Son étude des Pères de l'Église le conduit au catholicisme en 1845. Il fonde l'Oratoire d'Angleterre en 1848 et est créé cardinal par Léon XIII en 1879. Benoît XVI l'a béatifié en septembre 2010.

Du même auteur : John Henry Newman