Gramophone, film, typewriter
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 469 pages
Poids : 1240 g
Dimensions : 15cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84066-679-0
EAN : 9782840666790

Gramophone, film, typewriter

de

chez Les presses du réel

Collection(s) : Médias-Théories

Paru le | Broché 469 pages

Public motivé

32.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduction de l'allemand par Frédérique Vargoz | glossaire de Frédérique Vargoz | préface d'Emmanuel Alloa | postface d'Emmanuel Guez


Quatrième de couverture

Dans ce livre qui fit date, Friedrich Kittler, pionnier et figure tutélaire de la Medientheorie allemande, sonde les infrastructures matérielles et techniques de la culture moderne. Prenant la suite d'Aufschreibe-systeme 1800-1900 paru un an plus tôt, Gramophone, Film, Typewriter (1986) élargit les ambitions théoriques de celui-ci et montre au passage comment la psychanalyse est corrélée à la naissance du gramophone, l'art de la guerre au cinéma et l'émancipation de la femme au développement de la machine à écrire. Pour le sujet moderne, c'est le constat d'une énième blessure narcissique : son imaginaire ne lui appartient pas ; les mots, les sons et les couleurs résultent du trafic occulte des appareils. Gramophone, Film, Typewriter a inauguré tout un champ de recherche sur les enjeux à la fois esthétiques, épistémologiques et politiques de ce que Kittler appelle les « Medien ». La première traduction en français d'un ouvrage au statut presque légendaire. Après sa lecture, on cessera définitivement de considérer qu'un médium puisse correspondre à un moyen de communication neutre.

Biographie

Friedrich Kittler (1944-2011) est un des fondateurs de la Medientheorie allemande. De 1993 à 2009, il a enseigné à l'Université Humboldt de Berlin. Par l'originalité de son approche du déterminisme technologique, et son archéologie des appareils, il a profondément influencé les analyses actuelles de la société numérique.

Du même auteur : Friedrich A. Kittler