Guide des oiseaux des villes et des jardins
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 217 pages
Poids : 328 g
Dimensions : 11cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7011-4672-0
EAN : 9782701146720

Guide des oiseaux des villes et des jardins

de

chez Belin

Collection(s) : L'indispensable guide des... Fous de nature !

Paru le | Broché 217 pages

Tout public

16.95 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Vous rêvez d'identifier facilement un oiseau ?

La collection des guides des Fous de Nature est faite pour vous !

Voici un guide complet sur les oiseaux des villes et des jardins. Avec ce guide, vous cheminerez facilement vers une identification sûre et intuitive, grâce à :

  • un système original d'onglets pour les caractères à observer
  • de grandes photos
  • des descriptions précises et concises

Bergeronnette printanière

Motacilla flava, Motacillidés.

Caractères distinctifs : couleur vert-olive sur le dessus, jaune intense en dessous, pattes grises. Hochements de queue.

Plumage : gris, noir, vert olive, jaune, blanc.

Taille : 16 cm ; Envergure : 29 cm ; Poids : 23 g.

Chant : comme la Bergeronnette grise, petits cris aigus et variés.

Longévité : 8 ans.

La Bergeronnette printanière se distingue des autres par un plumage vert olive sur le dessus et jaune intense en dessous. Ces couleurs peuvent ternir en hiver. Il devient alors plus délicat de ne pas se tromper avec la Bergeronnette citrine ou des ruisseaux. La distinction est difficile car cette espèce se divise en Europe en de nombreuses sous-espèces. Les couleurs des mâles peuvent alors varier fortement, notamment au niveau de la tête allant du noir intense au gris. La silhouette de la Bergeronnette printanière est plus large et moins longue que celle des autres bergeronnettes. La queue est notamment plus courte.

Habitat et répartition : migratrice. Partout en France dans les espaces ouverts, champs, prairies, abords de zones humides, mais aussi, terrains vagues parfois clairsemés de détritus.

Nidification : l'oiseau arrive en France vers le mois d'avril, et la migration vers les pays méditerranéens démarre dès fin Août. La femelle construit son nid à même le sol, camouflé dans la végétation. Le nid est constitué de brindilles, d'herbe et de mousse. 5 à 7 oeufs sont pondus et couvés 2 semaines. Les petits sortent rapidement du nid, avant même de savoir voler.

Régime alimentaire : la Bergeronnette printanière se nourrit de petits insectes de toutes sortes (sauterelles, araignées, libellules...).

Observations en ville : rares.

Le saviez-vous ?

La Bergeronnette printanière se contente d'un petit territoire mais le défend avec conviction contre tout congénère trop insistant.

Du même auteur : Jérôme Morin