Guide du bon usage de l'informatique et des NTIC dans les collectivités Lire les informations techniques

Guide du bon usage de l'informatique et des NTIC dans les collectivités

De Bruno Carlier , Myriam Abassi , et Laurent Battut chez Territorial

Broché 49 pages
Paru le 01/01/2001
21,00
Indisponible

L'informatique, les réseaux et les télécommunications, Internet permettent de moderniser le service public. Mais pour accompagner cette modernisation, pérenniser et sécuriser les systèmes d'information, il faut pouvoir prévenir et limiter les risques techniques et juridiques inhérents à l'utilisation de ces technologies.

Cet ouvrage fait d'abord le point sur les normes fixées par la loi Informatique et Libertés, le Code de la propriété intellectuelle et les règles d'éthique professionnelle. Il propose ensuite un exemple complet et commenté de charte du bon usage de l'informatique et des réseaux, qui permet de fournir des repères aux agents pour l'utilisation des NTIC au quotidien.

Biographie

Bruno Carlier a été responsable du financement d'entreprises dans une grande banque régionale, directeur adjoint des finances à l'IRD, directeur du contrôle de gestion au CG 13 et au CG 10, et directeur du contrôle interne et des affaires juridiques au conseil général des Alpes-de-Haute-Provence. Il est aujourd'hui directeur général adjoint des services dans ce même département.

Myriam Abassi est chef du service des affaires juridiques et du contentieux au conseil général des Alpes-de-Haute-Provence. Elle a par ailleurs assuré des actions de formation sur les contrats administratifs à l'Enact de Montpellier.

Laurent Battut, ingénieur en informatique, a été responsable informatique au Sdis du Puy-de-Dôme, responsable de projets à la mairie de Nanterre, et responsable des systèmes d'information à la mairie d'Ermont. Il est aujourd'hui directeur des systèmes d'information au conseil général des Alpes-de-Haute-Provence.

Guide du bon usage de l'informatique et des NTIC dans les collectivités de Bruno Carlier , Myriam Abassi , et Laurent Battut chez Territorial
Indisponible