Hâpy : histoire d'un transgenre koweïtien

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 240 pages
Poids : 286 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-16384-6
EAN : 9782330163846

Hâpy

histoire d'un transgenre koweïtien

de

chez Sindbad

Collection(s) : Bibliothèque arabe

Paru le | Broché 240 pages

21.50 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

roman traduit de l'arabe (Koweït) par Waël Rabadi et Isabelle Bernard


Les libraires en parlent

(ATOUT LIVRE)

Rayyane nous raconte son histoire, depuis sa naissance, au Koweit, jusqu'à son hospitalisation, pour un motif que l'on découvre au fil du roman.

Son enfance, entourée de nombreuses sœurs, a été couvée par sa mère, qui compense un père lointain, sévère mais souvent absent. Surtout, le texte explore ce sentiment confus, inexprimable, difficile à saisir, qui lui fait noircir des pages et des pages de journal intime, comme pour mieux se cerner... Il n'est jamais simple, et encore moins au Koweit, d'avoir des interrogations aussi intimes sur ce que l'on est.

Un parcours douloureux auquel la sensibilité de l'écriture vient apporter un vrai baume de douceur, plein de poésie.

Quatrième de couverture

Rayyane est une adolescente koweïtienne née avec une malformation de ses organes génitaux, et qui vit depuis l'enfance le sentiment confus d'être un garçon. Très douce, passionnée de musique et de littérature, elle souffre en silence et se décide à consigner son mal-être et ses démêlés avec sa famille. Sa mère la couve tendrement, mais ses soeurs la fuient avec dédain et son père, imbu de valeurs traditionnelles et craignant un retentissant scandale si le cas de sa fille s'ébruite, l'humilie et menace de la tuer si elle ne se conforme pas à son identité assignée. Seule son amie Jawa, dont la mère est américaine et qui se sent discriminée, la comprend et la réconforte. Finalement, au terme d'insoutenables tensions, son père accepte de signer les papiers l'autorisant à subir à Bangkok une chirurgie de réassignation sexuelle. Mais Rayyane, désormais un homme après son opération, pourra-t-il vivre dans la société conservatrice de son pays ?

Basé sur une histoire vraie, ce roman est l'un des tout premiers en langue arabe à aborder le sujet de la transidentité. Il a suscité à sa sortie de nombreux comptes rendus chaleureux saluant en même temps la transgression d'un tabou et l'efficacité de la narration. Le titre, Hâpy, renvoie à la mythologie égyptienne : c'est le nom du dieu du Nil, doté d'attributs sexuels à la fois masculins et féminins.

Biographie

Taleb Alrefai est né au Koweït en 1958. Il est l'auteur d'une douzaine de romans et de recueils de nouvelles qui portent notamment sur la condition féminine dans son pays et sur celle des travailleurs immigrés. Son roman Ici même a paru en 2016 chez Sindbad/Actes Sud, suivi en 2018 de L'Ombre du soleil, puis en 2020 d'Al-Najdi le marin. Il a fondé en 2016 l'Almultaqa Prize for Arabie Short Story et a été désigné en 2021, dans le cadre du salon du livre de Sharjah, comme la personnalité culturelle de l'année.

Du même auteur : Taleb Alrefai