Héraclès
facebook twitter

Héraclès

de

chez Belles lettres

Collection(s) : Classiques en poche, n° 120

Paru le | Broché

Poche Livre broché
13.50 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

texte établi par Léon Parmentier | traduction, introduction et notes par Catherine Dubois


Héraclès

Pour écrire Héraclès, vers 415 avant notre ère, Euripide puise à son gré dans une légende familière au public athénien ; il invente aussi, introduisant dans le mythe le personnage de Lycos, un tyran qui, en l'absence d'Héraclès parti accomplir aux enfers le dernier de ses travaux, menace de mort sa famille. Fidèle à son rôle de sauveur, Héraclès revient à temps à Thèbes et tue Lycos. Il a tout réussi, il est bien fils de Zeus. Mais Héra, qui le poursuit de sa haine, veut le détruire ; elle lui fait tuer, dans un épisode de folie furieuse, Mégara, son épouse, et leurs trois enfants. Après la catastrophe, dans une des scènes les plus émouvantes de toute la tragédie ancienne, Héraclès, réexaminant sa vie, renonce au suicide et décide d'affronter son néant, aidé par l'amitié de Thésée, arrivé à l'improviste, et par l'affection d'Amphitryon, son seul père désormais. Les dieux, eux, ont quitté la scène.

Multipliant les coups de théâtre et les péripéties, Euripide joue avec virtuosité du temps théâtral et permet au public de faire l'expérience de la différence radicale entre le monde divin et le monde humain. Dans cette perspective, par la dualité de son origine, Héraclès était une figure idéale.
Cette pièce de théâtre, écrite aux alentours de 416 av. J.-C., met en scène l'accès de folie d'Héraclès qui le conduit à tuer ses propres enfants et Mégara, leur mère. Victime de la jalousie d'Héra, épouse de son père, Zeus, le héros est dissuadé de mettre fin à ses jours par Thésée. ©Electre 2021
Format : Broché
Poids : 130 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-251-44857-2
EAN : 9782251448572

Du même auteur : Euripide